On surnomme parfois Jorien van den Herik (63 ans) le Grand chauve. L'homme est autoritaire. Au début des années 90, il a sauvé Feyenoord du déclin. Les supporters le portaient aux nues. Ils appréciaient son franc-parler, les succès obtenus par le club sous sa direction et sa richesse. Il a fait fortune grâce à sa brasserie et possède des intérêts un peu partout en Europe et aux Etats-Unis. Or, le premier club de Rotterdam perd maintenant ses matches et son argent. Pointé du doigt, Van den Herik doit partir. Comme lui il y a vingt ans, son successeur est chargé de réveiller le géant dormant.
...

On surnomme parfois Jorien van den Herik (63 ans) le Grand chauve. L'homme est autoritaire. Au début des années 90, il a sauvé Feyenoord du déclin. Les supporters le portaient aux nues. Ils appréciaient son franc-parler, les succès obtenus par le club sous sa direction et sa richesse. Il a fait fortune grâce à sa brasserie et possède des intérêts un peu partout en Europe et aux Etats-Unis. Or, le premier club de Rotterdam perd maintenant ses matches et son argent. Pointé du doigt, Van den Herik doit partir. Comme lui il y a vingt ans, son successeur est chargé de réveiller le géant dormant. L'homme, qui réside à Anvers et à Nicosie, à Chypre, aurait rêvé d'autres adieux. Il comptait démissionner de la présidence de Feyenoord en 2008. Un geste symbolique car cette année-là, le club fêtera son centenaire et lui-même aura 65 ans. Il a dû revoir ses plans. Il a fait son temps. Les supporters n'ont cessé de le clamer à haute voix ces dernières semaines, match après match, furieux du malaise sportif et financier du Kuip. Le 10 septembre, lors du derby contre le Sparta, des milliers de fans arboraient des pamphlets " mauvaise gestion " et derrière eux, un immense drapeau était frappé de l'inscription : " Plus d'argent, plus de patience : Jorien, fous le camp ! " Van den Herik n'est pas du genre à se laisser écarter comme ça. Dans un premier temps, il a refusé un projet d'organigramme qui ne prévoyait aucune place pour lui. Puis, quelques jours plus tard, il a publié une longue déclaration écrite annonçant un départ précipité. Sans un mot sur la commission Kerkum et la réorganisation prévue. Van den Herik écrit que l'affaire FIOD est la principale raison de son départ. Il s'agit d'une bataille juridique qui traîne depuis huit ans et dans le cadre de laquelle le ministère public enquête sur une fraude fiscale lors du transfert de trois joueurs en 1995 et en 1996, parmi lesquels l'avant australien Aurelio Vidmar (ex-Waregem et Standard). Certains regrettent le départ de Van den Herik. " Sans lui, le football néerlandais va être monotone ", a commenté le directeur de la KNVB, Henk Kesler, au NRC Handelsblad. " Il a jeté une pierre dans la mare. C'était nécessaire. Il a un ego démesuré mais aussi un tout petit c£ur ". PHILIPPE LÉONARD (32 ans) a appris via Peter Bosz, le directeur sportif de Feyenoord, qu'il peut se chercher un autre employeur en janvier. LE RKC a débauché Mark Wotte (45 ans) d'Ismaelia, en Egypte, où il ne travaillait que depuis six mois. Wotte a signé jusqu'en 2008 avec une option d'un an. Il forme le duo technique avec AdrieBogers. DANNY BLIND est privé de permis de conduire neuf mois. L'ancien joueur et coach de l'Ajax avait renversé une femme en panne. Il avait bu un verre de trop. COR VAN DER HART est décédé à 78 ans. L'ancien international, défenseur central, s'est produit pour l'Ajax, Lille et Fortuna 54. De 1974 à 1976, il a entraîné le Standard. Il a été l'adjoint de RinusMichels au Mondial allemand de 1974. L'UEFA a infligé une amende de 12.500 euros à Feyenoord suite à l'incident contre les Blackburn Rovers en Coupe UEFA. TRISTAN PEERSMAN ( 27 ans) est sur une voie de garage à Willem II et peut partir. Le président Hans Verbunt a promis à Dennis van Wijk une injection de qualité. Il a deux ou trois joueurs en vue, dont Glen Salmon (FC Groningue). THOMAS PRAGER (21 ans), un médian autrichien, reste à Heerenveen jusqu'en 2010. LEONARDO (23 ans) jouera à l'Ajax après la trêve. Le Brésilien gaucher du NAC a signé jusqu'en 2009. Son transfert s'élève à 750.000 euros. FRANS KÖRVER (69 ans) ne sera plus entraîneur du Fortuna Sittard en juin. Il souhaite un autre poste au sein du club. F. VANHEULE