Ferran Jutglà ne mesure qu'1m75 mais pourtant, après quinze minutes de jeu contre Elche, le Barcelonais a ouvert la marque de la tête, sur un coup franc d' Ousmane Dembélé. Les Catalans se sont s'imposés 3-2, grâce à des buts de Pablo Páez Gavira, mieux connu sous le diminutif de Gavi (17 ans), et de Nico González (19 ans). Jutglà a également été à la base du ...

Ferran Jutglà ne mesure qu'1m75 mais pourtant, après quinze minutes de jeu contre Elche, le Barcelonais a ouvert la marque de la tête, sur un coup franc d' Ousmane Dembélé. Les Catalans se sont s'imposés 3-2, grâce à des buts de Pablo Páez Gavira, mieux connu sous le diminutif de Gavi (17 ans), et de Nico González (19 ans). Jutglà a également été à la base du goal de Gavi, grâce à une course intelligente qui a créé des espaces pour le jeune médian. "Nous avons travaillé l'exploitation des espaces ces derniers jours", a expliqué un Xavi satisfait à l'issue de la partie. "En créant des espaces pour Gavi, Jutglà a parfaitement rempli son rôle." C'était la première titularisation de l'attaquant de 22 ans en première division espagnole, lui qui était entré au jeu l'espace d'une minute la journée précédente, contre Osasuna. Mardi de la semaine passée, il s'était distingué en marquant un superbe but en Maradona Cup, une épreuve disputée en en Arabie Saoudite en hommage à Diego Maradona, par deux de ses anciens clubs, le Barça et Boca Juniors. Jutglà, versé dans une équipe expérimentale, a ouvert la marque à la 50e d'un superbe tir. Ferran Jutglà n'est pas un produit de la Masia, mais a été transféré l'été dernier du club voisin, l'Espanyol. En début de saison, il a surtout joué avec le Barça B. Jusqu'au début du mois de décembre, il a marqué quatre buts et délivré autant d'assists. Faute de véritable attaquant, puisque Xavi ne croit pas en Luuk de Jong ni en Memphis Depay et tant qu' Ansu Fati et Martin Braithwaite sont indisponibles, Jutglà a reçu sa chance et a d'emblée obtenu de bons points. Cette attaquant de poche très mobile est également apte à évoluer sur les flancs. Assiste-t-on au début d'une carrière de rêve?