S erge Lama n'aurait pas eu assez de voix à Göteborg, pour chanter les exploits de Kim Gevaert et de Tia Hellebaut. Avec ses deux médailles d'or, la première est désormais la reine du sprint féminin européen. Son amie s'est élevée à 2,03 m, le toit du Vieux Continent. Cette moisson de plaques jaunes récoltées à la veille du 30e Mémorial Ivo Van Damme n'est plus un hasard et les femmes rendent de belles lettres de noblesse au sport belge. En tennis, deux autres stars belges ont le monde à leurs pieds : Justine Henin et Kim Clijsters.
...

S erge Lama n'aurait pas eu assez de voix à Göteborg, pour chanter les exploits de Kim Gevaert et de Tia Hellebaut. Avec ses deux médailles d'or, la première est désormais la reine du sprint féminin européen. Son amie s'est élevée à 2,03 m, le toit du Vieux Continent. Cette moisson de plaques jaunes récoltées à la veille du 30e Mémorial Ivo Van Damme n'est plus un hasard et les femmes rendent de belles lettres de noblesse au sport belge. En tennis, deux autres stars belges ont le monde à leurs pieds : Justine Henin et Kim Clijsters. Jacques Dutronc pourrait ajouter ceci à un de ses tubes : " J'aime les filles chiques de Belgique ". Derrière ce brio, il y a une ambition et de patients progrès : avant que le diamant ne devienne bijou sous les doigts des artistes à Anvers, il a été extrait de la kimberlite, une roche volcanique travaillée par la nature durant des millénaires. Aveuglés par l'appât du gain immédiat, trop d'hommes battent les cartes en trahissant leurs rêves. L'éphémère ne reste pas gravé dans l'histoire. Le court terme est une des plaies du football belge qui a soif de projets. Critiqué dès qu'il tourne le dos, le président de l'Union Belge, François De Keersmaecker, a compris que la Maison de verre souffre d'un déficit d'image. Il s'est entouré de spécialistes de la communication. Lui, il bosse. C'est un exemple qui devrait être suivi par des clubs où c'est le règne du n'importe quoi. La Ligue Professionnelle est aussi un de ces palais où tous les coups sont permis. Quand les clubs pros marcheront-ils dans la même direction ? Quand saura-t-on s'il faut scinder ou pas les responsabilités de président et de directeur ? Quand petits et grands comprendront-ils qu'ils doivent avoir un dénominateur commun ? J ean-Marie Philips restera-t-il à la présidence où il a signé des avancées malgré les critiques venues surtout de Gand et Saint-Trond ? Quelles sont les chances d'un homme de terrain comme Michel Preud'homme d'accéder à cette fonction administrative, lui qui est englué dans les doutes orchestrés par ses ennemis ? Quel est le but poursuivi par Roland Duchâtelet, président de Saint-Trond, qui brigue cette présidence ? A mots couverts, on évoque davantage l'éventuel salaire de Preud'homme que ses idées. Stupide et dommage car on finira par le décourager. Dans ce malstrom, la rumeur rapporte que " ce n'est pas à la Ligue Pro d'alléger la trésorerie du Standard en reprenant le contrat de Preud'homme ". Est-ce le combat des forces conservatrices face au courant moderne ? En attendant, nos Diables noteront le 16 août dans leur agenda : c'est un point de départ et, après la visite du Kazakhstan, ils iront en Arménie. Important car il faut redorer le blason belge sur le chemin de l'Euro 2008. Même si l'U.B. a déniché de nouveaux sponsors, la cote médiatique des Diables Rouges est en baisse : la retransmission télévisée du match contre le Kazakhstan a été cédée pour 50.000 euros. Une misère. Ne dit-on pas que Belgacom. TV serait moins généreux à l'avenir pour la couverture des rencontres de D1 ? C'est un pan important de l'économie qui est en jeu. En Allemagne, la Coupe du Monde a permis à ce pays de juguler son taux de chômage. Une D1 et un foot belge bien gérés généreraient plus de travail. Un jeune s'est retroussé les manches au Standard : à 17 ans, Marouane Fellaini a signé de bons débuts sur la scène européenne. C'est pour les gars de sa génération qu'il faut secouer le cocotier. Si cela ne sert à rien, on fera appel aux deux Kim, à Justine et à Tia. Jean Ferrat avait-il raison en chantant La femme est l'avenir de l'homme ? Nous le mesurons aussi avec tristesse depuis que nous avons appris le décès inopiné de Mieke Verhelst (47 ans), membre du Comité de direction de Roularta Media, directeur de la régie Roularta Média. Toute l'équipe de Sport/Foot Magazine présente ses condoléances à l'époux et aux enfants de cette femme qui a marqué l'histoire de notre entreprise. par pierre bilic