En 2008, quand Marouane Fellaini a été transféré du Standard à Everton pour 18 millions d'euros, d'aucuns ont été surpris, trouvant ce montant exagéré. Mais il ne suscite plus le moindre étonnement quatre ans plus tard. Entre-temps, Fellaini est devenu un des joueurs les plus estimés et les plus populaires de Premier League. Son abondante chevelure et ses superbes contrôles de la poitrine sont même devenus des trademarks.
...

En 2008, quand Marouane Fellaini a été transféré du Standard à Everton pour 18 millions d'euros, d'aucuns ont été surpris, trouvant ce montant exagéré. Mais il ne suscite plus le moindre étonnement quatre ans plus tard. Entre-temps, Fellaini est devenu un des joueurs les plus estimés et les plus populaires de Premier League. Son abondante chevelure et ses superbes contrôles de la poitrine sont même devenus des trademarks. Depuis son transfert, le Diable Rouge, âgé de 25 ans tout juste, a inscrit 26 buts en Premier League. Avec lui, son équipe a terminé successivement cinquième, huitième et deux fois septième du championnat anglais. Fellaini vise à présent plus haut : le top quatre anglais, avec à la clef un billet pour la Ligue des Champions. Il en fait même une condition à une prolongation de séjour, comme il l'a souligné la semaine dernière. " Je veux me montrer en Ligue des Champions. Donc, je suis prêt à rester à Everton s'il termine dans le top quatre ", a expliqué notre compatriote au Mirror. " Je serai toujours reconnaissant au club de m'avoir repéré au Standard et de m'avoir soutenu à l'occasion de mes deux blessures. Mais je suis ambitieux. Avec un ou deux renforts en janvier, nous devrions pouvoir viser plus haut et intégrer le top 4. " Big Fella envoie un signal clair. Cette saison, il a trouvé le chemin des filets à six reprises en douze joutes et il est le meilleur buteur d'Everton. Quand Fellaini ne marque pas, il délivre des passes décisives : il en est déjà à quatre assists. Malheureusement, il est aussi celui qui a pris le plus de cartes jaunes, cinq déjà, ce qui lui a valu une journée de suspension le week-end dernier, contre Norwich. Son impact sur le jeu est également lié au poste que lui a assigné le manager, David Moyes : il est médian offensif, en soutien de l'avant Nikica Jelavic, un rôle qui permet à Fellaini de se démarquer et de rester aux alentours du rectangle adverse. " Unplayable ", s'est exclamé PhilNeville, l'ancien joueur de Manchester United, maintenant capitaine d'Everton, à son propos. Impossible à déjouer. Les autres clubs l'ont compris. Même si Fellaini a resigné il y a un an et est lié aux Toffees jusqu'en 2016, United et Chelsea rêvent d'enrôler le longiligne médian. Le champion d'Europe en titre se préparerait à offrir 40 millions d'euros en janvier, selon plusieurs journaux britanniques. Les déclarations de Fellaini au Mirror semblent toutefois exclure un transfert hivernal, à moins que les semaines à venir ne le fassent changer d'avis. Everton aborde un mois difficile, durant lequel il va affronter Chelsea, Tottenham, Arsenal et Manchester City. " Nous verrons où nous en serons après ces matches ", conclut Fellaini. MATTHIAS STOCKMANSChelsea est prêt à offrir 40 millions pour Big Fella.