Si les traditions restent sacro-saintes quelque part, c'est bien à l'All England Lawn Tennis & Croquet Club (AELTC). Spencer Gore a remporté le premier tournoi de Wimbledon en 1877 et durant les 132 années qui ont suivi, la compétition n'a été suspendue que pendant les dix années de guerre (1915-1918 et 1940-1945). La pandémie du coronavirus a bouleversé le calendrier sportif international, mais la direction du club londonien espère toujours recevoir le feu vert et organiser le grand rendez-vous du sport britannique du 29 juin au 12 juillet.

Le musée est fermé et les visites guidées quotidiennes annulées mais un groupe restreint de travailleurs prépare la grand-messe annuelle. " Nous n'organiserons pas le tournoi sans public ", a fait savoir l'AELTC, qui pourra sans doute profiter du report des Jeux Olympiques et décaler son tournoi fin juillet ou début août. Au pire, l'édition 2020 sera supprimée et dans ce cas, Roger Federer disputera sans doute le tournoi 2022.

En début de saison, le maestro suisse espérait figurer encore deux fois au palmarès de Wimbledon afin de prendre ses adieux à l'issue du tournoi 2021, lors de ses quarante ans, le 8 août 2021. " Quarante ans me paraît être le bon âge pour raccrocher ", avait-il déclaré. Mais si l'édition de cette année est supprimée, le Suisse, lauréat à huit reprises (pour la dernière fois en 2017), poursuivra sans doute sa carrière une saison de plus.

Si les traditions restent sacro-saintes quelque part, c'est bien à l'All England Lawn Tennis & Croquet Club (AELTC). Spencer Gore a remporté le premier tournoi de Wimbledon en 1877 et durant les 132 années qui ont suivi, la compétition n'a été suspendue que pendant les dix années de guerre (1915-1918 et 1940-1945). La pandémie du coronavirus a bouleversé le calendrier sportif international, mais la direction du club londonien espère toujours recevoir le feu vert et organiser le grand rendez-vous du sport britannique du 29 juin au 12 juillet. Le musée est fermé et les visites guidées quotidiennes annulées mais un groupe restreint de travailleurs prépare la grand-messe annuelle. " Nous n'organiserons pas le tournoi sans public ", a fait savoir l'AELTC, qui pourra sans doute profiter du report des Jeux Olympiques et décaler son tournoi fin juillet ou début août. Au pire, l'édition 2020 sera supprimée et dans ce cas, Roger Federer disputera sans doute le tournoi 2022. En début de saison, le maestro suisse espérait figurer encore deux fois au palmarès de Wimbledon afin de prendre ses adieux à l'issue du tournoi 2021, lors de ses quarante ans, le 8 août 2021. " Quarante ans me paraît être le bon âge pour raccrocher ", avait-il déclaré. Mais si l'édition de cette année est supprimée, le Suisse, lauréat à huit reprises (pour la dernière fois en 2017), poursuivra sans doute sa carrière une saison de plus.