Pour la sixième fois de sa carrière, Novak Djokovic termine l'année au sommet du ranking ATP. Il est suivi par Rafael Nadal, Dominic Thiem, Daniil Medvedev (vainqueur des ATP Finals) et Roger Federer, cinquième, son plus mauvais classement depuis 2016, une saison achevée au seizième rang. Pourtant,...

Pour la sixième fois de sa carrière, Novak Djokovic termine l'année au sommet du ranking ATP. Il est suivi par Rafael Nadal, Dominic Thiem, Daniil Medvedev (vainqueur des ATP Finals) et Roger Federer, cinquième, son plus mauvais classement depuis 2016, une saison achevée au seizième rang. Pourtant, FedEx, qui n'a plus emmené le classement final d'une saison depuis 2009, n'a joué que six matches cette année: en janvier, à l'Open d'Australie, dont il a été éliminé en demi-finale par Djokovic. Federer n'a plus joué par la suite, à cause de l'interruption de la saison et de deux opérations au genou droit. Lors d'une année normale, les points sont calculés en fonction des douze derniers mois. Il serait alors retombé à la 29e place. Mais suite à la pandémie, Federer conserve sa cinquième place. L'été dernier, l'ATP a en effet décidé que les joueurs ne perdraient pas de points dans les tournois auxquels ils ne pouvaient participer, compte tenu des restrictions imposées. Un joueur ne pouvait gagner de points supplémentaires dans un tournoi que s'il atteignait un stade plus élevé qu'en 2019. Le nouveau ranking a été établi sur base de tous les points gagnés depuis mars 2019. C'est ainsi que David Goffin n'a reculé que de quatre places malgré une année difficile, durant laquelle il n'a remporté que douze de ses 23 matches: onzième fin 2019, il est maintenant quinzième, alors que sans l'adaptation provisoire du règlement, il aurait glissé de dix places supplémentaires au classement.