TACTIQUE

Au sein des troupes de Julen Lopetegui, le talent est principalement rassemblé en défense. Aux côtés de Diego Carlos, auteur d'un but spectaculaire en finale de la dernière Europa League, il y a surtout le très talentueux Jules Koundé, déjà dans le viseur des plus grands clubs du continent. Soutenus p...

Au sein des troupes de Julen Lopetegui, le talent est principalement rassemblé en défense. Aux côtés de Diego Carlos, auteur d'un but spectaculaire en finale de la dernière Europa League, il y a surtout le très talentueux Jules Koundé, déjà dans le viseur des plus grands clubs du continent. Soutenus par l'impressionnant gardien marocain Bono, et épaulés dans les couloirs par le nouveau venu Marcos Acuña et l'éternel Jesús Navas, les centraux sévillans font la loi. Un échelon plus haut, l'ancien sélectionneur de l'Espagne articule son 4-3-3 autour de l'expérience d' Ivan Rakitic et de Fernando, tauliers trentenaires complétés par l'excellent Joan Jordán dans un milieu de terrain qui a tout pour faire la loi autour du rond central. Moins spectaculaires, mais indéniablement efficaces, les offensifs ont des parcours cabossés. Le taulier Luuk de Jong rentabilise les centres de Navas, les folies de Lucas Ocampos ont des dénouements de plus en plus heureux, et le pied gauche de Suso orchestre le tout. Poussé vers la sortie au FC Barcelone, cinq ans après avoir ouvert le score en finale de Ligue des Champions, le finaliste de la dernière Coupe du monde est retourné à l'expéditeur. Déjà passé par le club andalou de 2011 à 2014, le Croate avait fini par y porter le brassard de capitaine, soulevant une Europa League - trophée préféré de la maison sévillane - pour son dernier printemps au club avant de s'ouvrir les portes du Barça. À 32 ans, Ivan Rakitic est prêt à prouver qu'il a encore de beaux restes.