TACTIQUE

Le champion d'Autriche doit avant tout pallier le départ de Daka. La saison passée, le Zambien a été une garantie de buts, ce qui a incité Leicester City à déposer trente millions sur la table pour les services de l'attaquant. Un autre joueur doté du sens du but, Berisha, a claqué la porte de Salzbourg, di...

Le champion d'Autriche doit avant tout pallier le départ de Daka. La saison passée, le Zambien a été une garantie de buts, ce qui a incité Leicester City à déposer trente millions sur la table pour les services de l'attaquant. Un autre joueur doté du sens du but, Berisha, a claqué la porte de Salzbourg, direction Fenerbahçe. Koïta, lui, est touché aux ligaments croisés du genou et ne sera pas du bal des champions. On peut donc se demander qui va être en mesure de marquer. Il ne faut cependant pas réduire l'équipe de Red Bull à des individualités. Tous les footballeurs devaient se livrer à fond pour produire le jeu intense initié par l'entraîneur américain Jesse Marsch, qui a depuis rejoint Leipzig. Le nouvel entraîneur, Matthias Jaissle, attache autant d'importance au pressing dans l'axe. L'équipe procède généralement en 4-2-2-2, avec des flancs qui montent très haut, même s'il ne faut pas s'attendre à cette seule tactique: Jaissle n'hésite en effet pas à changer de système en un tour de main, en fonction des circonstances du match. Avec les départs de Berisha, Daka et Mwepu, Salzbourg a vu beaucoup de talents quitter le club. Adeyemi, 19 ans, a pu mûrir dans l'ombre, mais cette année, il devra davantage se mettre en lumière et est désormais régulièrement aligné en attaque dans le 4-4-2 de l'entraîneur Matthias Jaissle. Son début de saison a été très prometteur. En six matches de championnat, il a marqué six buts et offert un assist, et a également trouvé le chemin des filets sur la route de la Champions League.