Fondé en 1893
...

Fondé en 1893 Président : Jorge Nuno Pinta da Costa Stade : Estadio do Dragao (50.476 places) Site : www.fcporto.pt Transfert le plus cher de tous les temps : Lucho Gonzalez (10,25 millions d'euros, River Plate, en deux tranches 2005 et 2007) Palmarès : 2 C1/CL, 1 C3, 1 Supercoupe d'Europe, 2 Championnats du monde des clubs, 24 titres, 18 Coupes du Portugal Saison passée en CL : quarts de finale Parcours de qualification : automatique Nombreux se sont moqués du FC Porto lorsqu'il a transféré, il y a un an, un avant brésilien repéré au Japon. Au début, le Brésilien, engagé, enthousiaste, était maladroit mais il s'est rapidement ressaisi et le diamant brut est devenu la perle du FC Porto. Rapide, il est bon dans les duels, dribble et marque aisément. Il lui reste à s'imposer sur la scène européenne.Ferreira continue à appliquer son offensif 4-3-3. Il a clairement réparti les tâches de l'entrejeu : Belluschi, un nouveau, distribue le jeu et approvisionne les attaquants. Meireles est le maillon qui règle la transition, récupère le ballon et relance le jeu vers l'avant. Fernando est un aspirateur pur devant la défense. L'équipe est également susceptible d'évoluer en 4-4-2 : à ce moment, soit l'avant Rodriguez recule dans l'entrejeu offensif soit un élément plus défensif renforce le trio central, qui se mue en quatuor. L'équipe n'a guère changé. Ses automatismes sont rôdés et la plupart des joueurs possèdent une expérience internationale, précisément en Ligue des Champions, dont le FC Porto est un habitué. Porto déplore deux départs, ceux du meneur LuchoGonzales et de l'avant LisandroLopez, qui avaient un rôle crucial. Belluschi et Falcao sont prometteurs mais ont besoin de temps pour atteindre le niveau de leurs prédécesseurs. Jesualdo FerreiraPOR 24/05/1946 Manuel Jesualdo Ferreira a patienté 60 ans pour fêter son premier titre. Longtemps entraîneur de sélections de jeunes et de petites équipes, dont FAR Rabat (Maroc), puis adjoint de Toni au Benfica Lisbonne, il a été entraîneur en chef quelques semaines après le renvoi de celui-ci. Le Sporting Braga l'a alors embauché. Ferreira l'a qualifié trois années de suite pour la Coupe UEFA. Il venait à peine de signer un contrat à Boavista, en 2006, qu'il rejoignait le FC Porto, juste avant la première journée de championnat. Depuis, Porto est champion saison après saison mais au bal des champions, il a échoué à deux reprises en huitièmes de finale et une fois en quarts. En plus, Ferreira perd ses meilleurs éléments chaque saison.