La relégation du RFC Liégeois en D3 suscite bien des réactions. Quoi de plus normal ? Le plus vieux club wallon a conservé un large capital de sympathie. étrangement, ces réactions ne visent que la gestion erratique des responsables (?) du club. On peut le comprendre, car, depuis que le matricule 4, une fois dépouillé de son capital immobilier (le stade de Rocourt), a été vendu à l'encan en 1995, il s'est retrouvé dans des mains extrêmement fantaisistes, voire à carrément maffieuses. Il n'empêche : sans des Jean- Pierre Borgs, ou Michel Evrard, il n'y aurait plus, depuis longtemps de FC Liégeois. Et cela, au moins, on doit...

La relégation du RFC Liégeois en D3 suscite bien des réactions. Quoi de plus normal ? Le plus vieux club wallon a conservé un large capital de sympathie. étrangement, ces réactions ne visent que la gestion erratique des responsables (?) du club. On peut le comprendre, car, depuis que le matricule 4, une fois dépouillé de son capital immobilier (le stade de Rocourt), a été vendu à l'encan en 1995, il s'est retrouvé dans des mains extrêmement fantaisistes, voire à carrément maffieuses. Il n'empêche : sans des Jean- Pierre Borgs, ou Michel Evrard, il n'y aurait plus, depuis longtemps de FC Liégeois. Et cela, au moins, on doit le leur laisser... Or, la cause même des malheurs du premier champion de l'histoire de notre football réside ailleurs. Rappelons-nous la saison vaudevillesque qui vient de s'écouler : Malines et Lommel ont bénéficié d'un élan de solidarité exceptionnel... refusé, l'an dernier, au RWDM, et qui n'a jamais été proposé au Club Liégeois, à l'entame de son marasme. C'est que le système savamment construit, depuis une dizaine d'années, par les Machiavels qui gouvernent la fédération, n'a pour but que d'émasculer la compétition au profit de cinq ou six clubs prétendument phares. Malines ou Lommel ne faisaient d'ombre à personne. Mais à Bruxelles, nul ne peut faire un soupçon d'ombre au puissant Sporting. Et à Liège, place nette devait être faite au profit du Standard. Même si, en matière de formation des jeunes, notamment, il n'y avait pas photo entre les deux clubs : ces dernières semaines, deux jeunes formés sous le maillot Sang et Marine ont encore été sacrés champions de Belgique ( Gaëtan Englebert) et de France ( Eric Deflandre). Exceptionnel, pour un club moribond ! Tout est bon dans cette logique. Y compris des règlements qui bafouent autant la logique sportive -Liège s'était contre toute attente maintenu facilement en D2- que des règles élémentaires de droit : il faut être à l'Union Belge pour voir une instance d'appel refuser à un accusé d'invoquer des éléments neufs de défense ! Si tout cela, encore, servait les intérêts supérieurs de notrefootball, peut-être s'en accomoderait-on ? Mais on est loin du compte : le Club Liégeois, au début des années 90, est un des derniers, voire le dernier, clubs belges à avoir atteint les quarts de finale de coupe d'Europe. Et si on se rappelle les exploits continentaux du Petit Poucet beverenois au début des années 90, on mesure le chemin... à reculons parcouru depuis lors ! La descente aux enfers n'est pas terminée : le meurtre du père (ici : le premier champion de Belgique de football) est toujours sévèrement châtié... Notre adresse : Sport Magazine Rue de la Fusée 50, boîte 5, 1130 Bruxelles Fax : 02 702 45 72 e-mail : sportmagazine@roularta.be Je recherche ardemment des férus de foot. Lassiné Tiadé 19bp 473 Abidjan Côte d'ivoire. tél. 0022507576302 ou lastiade@yahoo.fr Dans la région de Mons existe un club de supporters de l'OM, qui effectue certains déplacements. Merci de me fournir leurs coordonnées. Philippe Lambot 5, ruelle St Roch 7030 St-Symphorien tél. 0476 370 361. Je vends programmes clubs anglais, Anderlecht, Standard des années 50, 60, 70 et 80. Olivier Charlier 97/21 quai de la Boverie 4020 Liège tél. 0478 73 37 57 A vendre collection complète et en bon état de Foot Magazine de 1991 à 2002. Dany Lahousse 4, place de l'Abbaye 7784 Warneton tél. 0479 83 78 36. Philippe Leruth, Andrimont