Fondé en 1899
...

Fondé en 1899 Président : Joan Laporta Stade : Camp Nou (98.772 places) Site : www.fcbarcelona.com Transfert le plus cher de tous les temps : Zlatan Ibrahimovic (46 millions d'euros + Samuel Eto'o, Inter, 2009) Palmarès : 3 C1/CL, 4 C2, 3 C3, 3 Supercoupes, 19 titres, 25 Coupes d'Espagne Saison passée en CL : vainqueur Parcours de qualification : automatique Naturalisé espagnol en 2005, il vient d'obtenir sa quatrième augmentation salariale. Il gagne 9,5 millions par saison et il est le mieux payé de Barcelone. Le rapide technicien est de ceux qui attirent le public au stade. Il a atteint son sommet (provisoire) le 27 mai, dans la finale l'opposant à Manchester United, en marquant le 2-0. Avec neuf goals, il est le meilleur réalisateur de la dernière LC.On ne change pas une formule gagnante.Le schéma de Barcelone est donc clair et dépourvu d'alternative : le champion d'Europe évolue en 4-3-3. Devant le gardien, VictorValdes, l'arrière droit DaniAlves a toute latitude de s'impliquer dans les offensives catalanes, de même que l'apanage, partagé avec Xavi, des coups francs directs. GerardPiqué et RafaelMarquez sont chargés d'ouvrir le jeu et de chercher les créatifs Xavi et Inesta, délivrés de leurs tâches défensives par YayaTouré ou SeydouKeita ou encore SergioBusquets. Le trio d'attaque est en mouvement permanent et permute souvent. Une défense stable, l'offensive totale, une équipe rodée, créative, excellente finisseuse, voilà Barcelone. Guardiola insiste sur la rapidité du passing, la pression rapide de l'adversaire. En échangeant Eto'o contre Ibrahimovic, l'entraîneur a perdu un atout : la compréhension aveugle. Le Suédois et ses collègues ont besoin de temps pour se trouver. Pep GuardiolaESP 18/01/1971 Dès sa première saison au poste de coach, Guardiola a remporté le triplé : la Ligue des Champions, le titre et la Coupe d'Espagne. Même le Real n'y est jamais parvenu. Au lieu d'embaucher un entraîneur vedette, Joan Laporta a préféré un de ses anciens joueurs, qui venait de promouvoir l'équipe B en D3. Ce fashionista impose du style sur le terrain mais octroie tout le mérite à ses joueurs, estimant qu'un tel noyau aurait rencontré le succès avec n'importe qui. Guardiola mise sur les jeunes talents du cru, qu'il suit attentivement. Parfois, il suit son instinct : il a ainsi renoncé à Eto'o. Il a aussi permis à Messi de participer aux Jeux Olympiques l'an dernier : " Un joueur heureux est plus fort. " Guardiola est resté un footballeur.