Schalke 04 n'a pas davantage concrétisé ses ambitions lors de la deuxième journée de Bundesliga. Il y a dix jours, les Königsblauen avaient sombré à Hambourg et le week-end passé, les hommes de Felix Magath se sont laissé surprendre par le Hanovre de Mirko Slomka, lequel a été adjoint puis entraîneur principal à Gelsenkirchen, durant quatre ans. Cette maigre récolte initiale est un coup dur pour l'ambitieux club. La saison passée, Schalke a été sacré vice-champion, échouant de peu face au Bayern, et cette année, il a placé la barre plus haut. " Si nous ne jouons pas le titre, je suis le mauvais homme au mauvais...

Schalke 04 n'a pas davantage concrétisé ses ambitions lors de la deuxième journée de Bundesliga. Il y a dix jours, les Königsblauen avaient sombré à Hambourg et le week-end passé, les hommes de Felix Magath se sont laissé surprendre par le Hanovre de Mirko Slomka, lequel a été adjoint puis entraîneur principal à Gelsenkirchen, durant quatre ans. Cette maigre récolte initiale est un coup dur pour l'ambitieux club. La saison passée, Schalke a été sacré vice-champion, échouant de peu face au Bayern, et cette année, il a placé la barre plus haut. " Si nous ne jouons pas le titre, je suis le mauvais homme au mauvais endroit ", a déclaré sans ambages le manager-entraîneur au Kicker. Schalke 04 a d'ailleurs souligné ses aspirations par son activité sur le marché des transferts, dont le plus éclatant a été celui de Raúl, du Real Madrid, embauché comme successeur de Kevin Kuranyi. L'Espagnol a été titularisé pour la deuxième fois d'affilée mais il est encore loin d'avoir trouvé ses marques dans le football allemand. Schalke a également effectué ses emplettes défensives en Primera Division, engageant Sergio Escudero à Murcie et Christoph Metzelder au Real. Samedi, face à Hanovre, ce dernier a été lamentable, au point que les supporters s'en sont pris à lui. " Je comprends que Metzelder ait été sifflé ", réagit Magath. " Il n'était pas sûr, ce qui constitue un scandale car nous avons besoin d'un Metzelder stable et solide. Je reste toutefois confiant : nous allons résoudre nos problèmes. " Une partie de la solution pourrait consister en l'embauche d'un ou plusieurs footballeurs apportant une plus-value. Le temps pressait et quelques heures avant la fin du mercato, nous ne possédions encore aucune confirmation officielle quant à la venue de Klaas-Jan Huntelaar. Même si le manager de l'avant batave parlait d'un transfert le transfert pratiquement conclu. TIMMY SIMONS a été titularisé à Nuremberg, qui s'est incliné 1-2 face à Fribourg. ARNE FRIEDRICH (Wolfsburg), international allemand, a été opéré d'une hernie discale, qui le handicapait depuis un certain temps. Le défenseur ne pourra rejouer que début 2011. MICHAEL BALLACK ne retrouve pas encore la Mannschaft. Joachim Löw a jugé que le médian de Leverkusen n'était pas encore assez en forme pour les matches de qualification contre la Belgique ce vendredi et l'Azerbaïdjan le 7 septembre. Le sélectionneur confirme provisoirement Philipp Lahm dans son rôle de capitaine, un thème qui passionne toute l'Allemagne depuis le Mondial. Il a cependant promis de divulguer sa décision définitive à ce propos avant le match contre les Diables Rouges. Par ailleurs, Sascha Riether, un arrière droit de 27 ans du VfL Wolfsburg, est le nouveau le plus remarqué de la sélection. SCHALKE 04 a embauché Hans Sarpei, un défenseur ghanéen du Bayer Leverkusen, pour deux saisons. Il a aussi transféré le médian roumain Ciprian Deac, international à cinq reprises, qui se produisait pour Cluj et a signé un contrat de trois ans. MARTIN DEMICHELIS est derrière Daniel Van Buyten et Holger Badstuber dans la hiérarchie des arrières centraux et il semblait mal s'accommoder de cette situation. Il a refusé de prendre place sur le banc lors du premier match contre Wolfsburg et les rumeurs l'annonçaient au PSG et la Juventus, entre autres, mais son manager a tenu des propos clairs et nets sur la chaîne Sport1 : " Sauf miracle, Demichelis restera au Bayern et se battra pour retrouver sa place. " BREGT VERMEULEN