La reprise des hostilités fut négative pour le Standard et Anderlecht. Contre toute attente, l'un et l'autre ont perdu des plumes. Ces deux contre-performances relancent plus que jamais les gars de la Venise du Nord dans la lutte pour le titre. Nous n'allons certainement pas nous en plaindre car le championnat n'en devient que plus intéressant mais il y a dans tout cela une part de gaspillage.
...

La reprise des hostilités fut négative pour le Standard et Anderlecht. Contre toute attente, l'un et l'autre ont perdu des plumes. Ces deux contre-performances relancent plus que jamais les gars de la Venise du Nord dans la lutte pour le titre. Nous n'allons certainement pas nous en plaindre car le championnat n'en devient que plus intéressant mais il y a dans tout cela une part de gaspillage. Laisser filer diverses occasions de distancer leurs concurrents devient, pour le Standard et Anderlecht, une mauvaise habitude qu'il faut éliminer au plus vite. Les Brugeois ne se feront pas prier pour prendre leurs distances. Attention ! Toutefois, selon moi, l'enseignement principal de cette reprise est l'honnêteté de Dominique D'Onofrio et de FrankieVercauteren dans leurs analyses d'après match. Pas de fausses excuses. Ils ont simplement reconnu que leurs deux équipes n'ont pas été à la hauteur mais qu'ils ne sont pas non plus les seuls responsables car ce sont les joueurs qui montent sur le terrain et non pas les coaches. Les joueurs ont des directives à respecter et doivent les assumer. Néanmoins, je suis bien placé pour savoir et dire qu'il arrive parfois de tomber sur certaines équipes qui vous mettent en difficultés et qui vous empêchent d'atteindre votre niveau durant ces matches. Avec comme conséquence qu'on joue mal, qu'on perd et que l'orgueil en prend un bon coup ! Mais en règle générale, les joueurs retombent bien vite les pieds sur terre, se remettent en question et retrouvent cette humilité qui permet de reprendre tout de suite le chemin du succès. A vous de réagir, Messieurs, et de lutter jusqu'à la fin pour obtenir ce sacre de champion de Belgique. Quant aux trouble-fêtes de cette reprise, il faut tirer un fameux coup de chapeau à Zulte Waregem ainsi qu'au Cercle de Bruges qui ont eu la force et le culot de venir chez ces deux grands et de leur donner une petite leçon. Conclusion : trois points à Liège pour la révélation qui repart de plus belle en 2006 ainsi qu'un fameux résultat en quart de finale aller de la Coupe contre Westerlo (3-0) et un point très important à Bruxelles pour les joueurs du Cercle qui en auront bien besoin au décompte final. Tous les matches de la Jupiler League en exclusivité sur11,la chaîne foot de Belgacom TV. Plus d'infos : www.belgacom.be/tv - 0800 33 33 1 - points de vente Belgacom.Johan Walem