Elle a été concoctée par la Ligue Pro, à l'instigation du ministre de l'Intérieur: lequel avait le devoir d'en avoir marre de certaines choses, dans le fonctionnement joli de notre foot bien-aimé. La Gantoise est un club pro refusant d'accueillir des supporters adverses, arguant du fait que la Fancard est trop peu contraignante: celle-ci n'empêcherait pas les supporters adverses de céder à leurs pulsions hooliganes lorsque le coeur leur en dit. Et le Standard, lui, est un club pro réfutant la Fancard parce qu'elle serait trop contraignante: principalement, elle découragerait les amoureux de foot droits dans leurs bottes de venir au stade; accessoirement, elle ferait perdre du pognon aux clubs pros.
...

Elle a été concoctée par la Ligue Pro, à l'instigation du ministre de l'Intérieur: lequel avait le devoir d'en avoir marre de certaines choses, dans le fonctionnement joli de notre foot bien-aimé. La Gantoise est un club pro refusant d'accueillir des supporters adverses, arguant du fait que la Fancard est trop peu contraignante: celle-ci n'empêcherait pas les supporters adverses de céder à leurs pulsions hooliganes lorsque le coeur leur en dit. Et le Standard, lui, est un club pro réfutant la Fancard parce qu'elle serait trop contraignante: principalement, elle découragerait les amoureux de foot droits dans leurs bottes de venir au stade; accessoirement, elle ferait perdre du pognon aux clubs pros.Question subséquente: qui est qui et qui fait quoi à la Ligue Pro? Le principe d'un sésame pour entrer dans un stade de D1 n'est pas choquant, notre sport est hélas une des multiples causes du flicage croissant du monde: au foot, la petite criminalité étant fréquemment ce qu'elle est, il n'y a rien d'anormal à demander qu'on décline son identité pour tenter d'y limiter les dégâts. Mais qui doit décliner? Simple: ceux qu'on ne connaît pas! Pas les bourges des loges et autres VIP, je sais, c'est dégueu, c'est deux poids deux mesures: mais ce serait du boulot inutile, vu que ceux-là sont identifiables via leurs invitations de gros chançards. Pas les journaleux, je sais, c'est râlant, mais leur carte de presse est un passe-droit nominal. Personnellement, j'ajouterais "Pas les femmes", vu que je suis d'accord avec Renaud-le-chanteur: jusqu'à preuve triste du contraire, y'a pas de gonzesse hooligane dans les hordes de supporters. J'ajouterais aussi "Pas les gosses de moins de 11 ans": vu qu'à partir de 12 ans, un garçonnet bien bâti est parfaitement apte à fracasser un crâne par mégarde, à l'aide d'une barre métallique rencontrée par hasard. Ma femme, qui passe en ce moment lire par-dessus mon épaule ce que j'ai déjà pondu, me dit d'encore ajouter "Pas les Sabéniens", mais je ne suis pas d'accord. Entrée gratuite massive oui, mais sans les répertorier non: ces gens-là sont déjà à cran, la moindre décision arbitrale irritante pourrait leur faire péter les plombs! Au passage, puisqu'on parle de la Sabena et si cette fraternité footeuse doit perdurer, j'aimerais qu'on étende la gratuité à tous les sans boulot: la réserver aux Sabéniens, ça donne la désagréable impression qu'on la réserve aux chômeurs propres sur eux. Revenons à notre sésame. Primo, il n'a pas à être payant: tout qui le sollicite est présumé innocent, c'est à la Ligue Pro d'assumer les frais du jeu qu'elle organise et qui fiche trop souvent le bordel. Secundo but not least, l'appellation "Fancard" est monstrueuse, et encore plus l'obligation de se déclarer supporter d'un club et de n'en suivre qu'un: ne plus pouvoir s'afficher neutre lorsqu'on se rend au foot -quitte à être parqué dans un espace neutre comme un bovin tranquille à l'abri des loups- c'est très précisément faire le lit des excès supportaristes. Tertio, faut quand même rappeler que le nouvel arrêté royal ne rend pas la Fancard obligatoire en prévente. Quarto, reste un autre problème: sans Fancard, il n'est plus possible de se rendre au foot inopinément, comme ça, mu par une envie soudaine autant qu'irrépressible. C'est injuste pour ceux qui sont mus, ça ne l'est pas pour les clubs pros eux-mêmes, financiairement punis par Dieu d'un ponce-pilatisme qui dure depuis des lustres.Personnellement, j'ai une solution à offrir à tous ceux qui sont mus: SOYEZ MUS VERS LES CLUBS DES DIVISIONS INFERIEURES, là où la Fancard n'est pas (encore) obligatoire! C'est pas parce que le jeu y va moins vite que le spectacle y est plus pauvre, je me tue à le répéter depuis des années! Je comprends d'ailleurs mal que tous les "petits clubs", qui pleurnichent régulièrement sur leurs inextricabilités financières, ne saisissent pas la balle au bond pour faire une grosse promo qui vous attirera. Laissez-vous attirer, vous ne perdrez pas au change: et, sur la planète footeuse, vous contribuerez à combler le fossé entre riches et pauvres. C'est pas beau, ça?Bernard Jeunejean