" J'ai payé trente millions pour Fabian et c'est un joueur formidable. Si de grands clubs européens sont disposés à m'en offrir 180 millions, nous pourrons discuter. " Ces paroles sont d' Aurelio De Laurentiis, le président de Naples. Le médian espagnol de 23 ans est sous contrat jusqu'en 2023 et il paraît qu'il ne dispose pas de clause de départ. Pourtant, il pour...

" J'ai payé trente millions pour Fabian et c'est un joueur formidable. Si de grands clubs européens sont disposés à m'en offrir 180 millions, nous pourrons discuter. " Ces paroles sont d' Aurelio De Laurentiis, le président de Naples. Le médian espagnol de 23 ans est sous contrat jusqu'en 2023 et il paraît qu'il ne dispose pas de clause de départ. Pourtant, il pourrait rapporter gros à Naples. L'été prochain, le record de club, détenu par Gonzalo Higuain, transféré pour 90 millions à la Juventus en 2016, pourrait bien être effacé des tablettes. Surtout si Fabian, qui est devenu international, s'illustre encore davantage pendant le prochain EURO. Or, les clubs qui le courtisent ne sont pas des moindres : le Real Madrid, qui aurait bien besoin de sang neuf, le FC Barcelone, toujours à la recherche du nouvel Iniesta, et Manchester City s'intéressent à lui. Des scouts des Citizens se sont déplacés à Salzbourg la semaine passée pour y voir le médian de Naples à l'oeuvre. L'Espagnol vient d'être sacré champion d'Europe U21. Fabian, comme on a coutume de l'appeler, a été élu meilleur joueur de cette compétition. Il fait également partie de l'équipe du tournoi, de même que ses coéquipiers Dani Olmo (Dinamo Zagreb), Dani Ceballos (Arsenal) et Jesus Vallejo (Wolverhampton). L'Andalou a été formé par la cantera du Real Betis. Il a effectué ses débuts en première division en août 2015 mais il n'a vraiment émergé que durant la saison 2017-2018, sous le regard bienveillant de Quique Setien. " Le FC Barcelone s'est déjà manifesté à ce moment, en proposant un million d'euros ", raconte l'entraîneur à Marca. " Le Barça voulait le parquer dans son équipe réserve mais j'ai refusé. Nous voulions le faire jouer au Betis. Fabian est doté d'une incroyable capacité à apprendre et il dispose encore d'une large marge de progression. "