Avant le début de la Coupe du Monde, Daryl Janmaat (24 ans), Bruno Martins Indi (22 ans), Stefan De Vrij (22 ans) et Jordy Clasie (23 ans)étaient d'illustres inconnus pour ceux qui ne suivent pas attentivement le football néerlandais. Désormais, on les connaît. Après l'attaquant italien Graziano Pellè, qui a suivi Ronald Koeman à Southampton pour douze millions, deux des trois internationaux néerlandais ont également obtenu un beau transfert à l'étranger.
...

Avant le début de la Coupe du Monde, Daryl Janmaat (24 ans), Bruno Martins Indi (22 ans), Stefan De Vrij (22 ans) et Jordy Clasie (23 ans)étaient d'illustres inconnus pour ceux qui ne suivent pas attentivement le football néerlandais. Désormais, on les connaît. Après l'attaquant italien Graziano Pellè, qui a suivi Ronald Koeman à Southampton pour douze millions, deux des trois internationaux néerlandais ont également obtenu un beau transfert à l'étranger. Newcastle a recruté l'extérieur droit Janmaat pour 7,5 millions, pour faire oublier le départ de Mathieu Debuchy (28 ans) pour 15 millions à Arsenal. Janmaat a signé pour six ans en Angleterre, portant à quatre le contingent batave à Saint James Park, après le gardien Tim Krul, Vurnon Anita et Siem de Jong. Le défenseur gaucher Martins Indi profite également de son séjour au Brésil sous les ordres de Louis van Gaal, puisqu'il a conclu un contrat avec le FC Porto jusqu'en 2018. Martins Indi, né au Portugal, a effectué ses débuts dans la célèbre cuvette rotterdamoise en août 2010 et vient de rapporter huit millions au club de Rotterdam. " C'était le bon moment pour partir ", a-t-il fait savoir sur le site officiel de Feyenoord. " J'ai disputé plus de cent matches officiels pour le club et je viens de participer à un Mondial. Mon départ rapporte une belle somme au club et me permet de relever un nouveau défi sportif. " Son remplaçant est déjà là : l'international Terence Kongolo (20 ans). De Vrij, lui, intéresse la Lazio et son départ semble imminent. Feyenoord, longtemps en proie à une énorme dette, l'apure grâce à ces transferts et retrouve sa santé financière. Il dispose même d'un petit bas de laine. Il y a trois ans, sa dette s'élevait encore à 35 millions. La direction a décidé de ne réinvestir que 25 à 30 % des rentrées. Le directeur technique Martin van Geel et le nouvel entraîneur, Fred Rutten, doivent donc former une nouvelle équipe. Outre l'arrivée du gardien Warner Hahn (22 ans, FC Dordrecht), le transfert gratuit de l'ancien international Khalid Boulahrouz (32 ans), qui a signé pour un an, est leur premier fait d'armes. " Je mentirais si je disais que je ne veux pas être champion. Feyenoord est un grand club, qui doit toujours lutter pour les trophées ", a déclaré Martin van Geel à la NOS. " Reste à voir quelle allure la sélection aura. Toutefois, nous devons viser le sommet. " Feyenoord dispute le 29 juillet son premier match, au troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions contre le Besiktas. Cette double joute n'effraie pas le club de Rotterdam. S'il passe, il devra encore affronter un club qui n'a pas été sacré champion d'une grande compétition. Ce n'est qu'ensuite qu'il pourra éventuellement participer à la phase par poules, un stade que Feyenoord n'a plus atteint depuis deux ans. L'équipe de Ronald Koeman avait été éliminée à l'époque par le Dinamo Kiev (2-1, 1-0). Durant la journée portes ouvertes annuelle, qui s'est déroulée devant 40.000 supporters, Rutten s'est montré très réaliste. " Notre stratégie nous interdit toute précipitation car celle-ci est mauvaise conseillère et peut nous valoir déceptions et regrets par la suite ", a-t-il déclaré au micro de la NOS. PAR FRÉDÉRIC VANHEULE