Lutter contre les blessures use le moral. Pendant quatre ans, l'avant norvégien Ole Gunnar Solskjaer a tenté de sauver sa carrière professionnelle. Il a jeté l'éponge la semaine dernière, las de ses incessants problèmes au genou. Agé de 34 ans, l'avant de Manchester United, qui avait inscrit le but décisif pour le sacre européen en 1999, reste à Old Trafford mais change de vestiaire. Il n'est plus joueur mais coach. Pendant sa revalidation, il s'était déjà occupé des jeunes. Il reprend cette fonction. Il est également ambassadeur officiel de United.
...

Lutter contre les blessures use le moral. Pendant quatre ans, l'avant norvégien Ole Gunnar Solskjaer a tenté de sauver sa carrière professionnelle. Il a jeté l'éponge la semaine dernière, las de ses incessants problèmes au genou. Agé de 34 ans, l'avant de Manchester United, qui avait inscrit le but décisif pour le sacre européen en 1999, reste à Old Trafford mais change de vestiaire. Il n'est plus joueur mais coach. Pendant sa revalidation, il s'était déjà occupé des jeunes. Il reprend cette fonction. Il est également ambassadeur officiel de United. Solskjaer a signé en 1996. Molde, son club, a touché un peu plus deux millions d'euros. Manchester United effectuait là un pari. Pendant tout l'été, il avait en fait tenté d'embaucher AlanShearer mais le Scandinave a en fait été un excellent investissement. Dès la saison de ses débuts, Solskjaer a marqué 18 buts. Il a livré 366 matches pour Manchester United et inscrit 126 buts. On l'a surnommé le Baby-faced Assassin à cause de son look enfantin et de son efficacité devant le but. Il a souvent entamé les matches sur le banc pour les faire basculer en entrant au jeu. Il a été champion d'Angleterre à six reprises, il a gagné deux Cups et une Ligue des Champions. Après une longue rééducation, il est brillamment revenu la saison passée. Avec 11 buts, il a une part conséquente dans le titre. Son dernier match officiel a été la finale de la Coupe contre Chelsea, durant laquelle il est entré à quelques minutes de la fin. En juin, Solskjaer a subi une bénigne intervention au genou mais sa guérison a été plus difficile que prévu, ce qui l'a conduit à mettre un terme prématuré à sa carrière. Parenthèse : son père a été champion de Norvège de lutte, un sport que Ole Gunnar a pratiqué dans son enfance. Le forfait de Solskjaer pose un problème offensif à United. Le manager Sir Alex Ferguson n'a plus que trois avants-centres : Louis Saha, Wayne Rooney et Carlos Tévez. Seul l'Argentin est vraiment en forme. Le Français souffre également du genou et l'Anglais s'est fracturé un os du pied lors de la première journée. Il est sur la touche pour un moment encore. ARSENAL reste dans la tourmente. Alors que l'Américain Stanley Kroenke a repris 12,19 % des parts, l'ancien vice-président David Dein a créé la surprise en cédant les siennes à une société dont le Russe Alisher Usmanov est copropriétaire. Dein, qui a démissionné d'Arsenal, devient président de la firme, Red&White Holdings, et revient ainsi au club. Une bonne nouvelle pour le manager Arsène Wenger, un ami de Dein. éMILE MPENZA a marqué son premier but de la saison pour Man. City. Le club s'est imposé 1-2 à Bristol City, un match de Carling Cup. RACHID BOUAOUZAN, un avant néerlandais de 23 ans du Sparta, a signé pour trois ans à Wigan. GABRIEL PALETTA (21 ans, Liverpool) retourne à Boca Juniors. TOMAS GRAVESEN, sur une voie de garage au Celtic, rejoint Everton. SAM ALLARDYCE (Newcastle) a embauché le médian défensif français de Bolton, Abdoulaye Faye (29 ans). ZAT KNIGHT a vécu un mercredi agité. Quelques heures avant d'être présenté, le Londonien de 27 ans, nouveau défenseur d'Aston Villa, a été arrêté pour une affaire de drogue. Moyennant caution, il a pu arriver juste à temps pour la conférence de presse à Birmingham. KIERON DYER (28 ans, West Ham) souffre d'une double fracture de la jambe droite. Il est out pour six mois. West Ham a embauché Nolberto Solano (Newcastle) et HenriCamara (Wigan). KENWYNE JONES (22 ans), un avant de Southampton et de l'équipe nationale de Trinité&Tobago, a obtenu son transfert : il a fait grève la semaine dernière pour forcer son transfert à Sunderland, qui a déboursé neuf millions. NICOLAS ANELKA a reconduit son bail à Bolton jusqu'en 2011. PETER T'KINT