Coach Dino Toppmöller

Fils de Klaus Toppmöller et coach finaliste de la Champions League en 2002 avec le Bayer Leverkusen, Dino Toppmöller (38 ans) a connu une modeste carrière de joueur, principalement dans les divisions inférieures germaniques avant de découvrir le Luxembourg où il a notamment été joueur-entraîneur, en D2. En 2016, il est nommé T1 du F91 Dudelange avec lequel il termine champion. La saison suivante, il réussit l'exploit de qualifier le club de Flavio Becca pour les poules de l'Europa League, une première luxembourgeoise. Champion pour la troisième fois en 2019, il doit désormais amener sa magie en Gaume.

© BELGAIMAGE

Focus La Gaume arrive

Officiellement, l'Excelsior Virton vise avant tout le maintien pour la première saison de son histoire en D1B mais Flavio Becca, son riche propriétaire depuis 2018 déborde d'ambitions et n'est pas du genre patient : l'Italo-Luxembourgeois vise la D1A à court terme. Les Gaumais ont procédé à une grande lessive dans le noyau qui leur a permis de remporter les play-offs de D1 amateurs puisque seuls 11 joueurs ont été conservés, avec quelques surprises à la clé : M'Bow, excellent la saison dernière, a pu faire ses valises. Pour les remplacer, Virton a notamment fait appel aux Luxembourgeois de Dudelange, l'un des autres clubs de Becca, d'où débarquent cinq nouveaux éléments ( Jordanov, Malget, Prempeh, Couturier et Turpel). Valeures sûres du championnat luxo qu'ils étaient habitués à dominer, leur adaptation à la rude D1B sera l'une des clés du succès éventuel des Gaumais qui peuvent néanmoins compter sur quelques joueurs expérimentés comme le gardien Moris (16 clean sheets la saison dernière), l'arrière droit François ou encore le médian Lecomte, dont le club a un temps voulu se débarrasser avant de se raviser. Selon ses dires, Toppmöller prône un jeu offensif, basé sur la possession, mais il devra probablement s'adapter aux réalités de la compétition en se montrant prudent si nécessaire. Quelques arrivées sont encore attendues d'ici la fin du mercato : un back gauche pour concurrencer Laurienté et un ailier sont souhaités par Toppmöller.

Dino Toppmöller, BELGAIMAGE
Dino Toppmöller © BELGAIMAGE

In/out

IN

Benamra (Mondorf, Lux) , Bojic (Pétange, Lux) , Claes (KV Malines) , Couturier, Jordanov, Malget, Prempeh & Turpel (Dudelange, Lux) , Hadji (Fola Esch, Lux) , Kocabas (Roeselare) , Janssen (Sandhausen, Ger) , Lapoussin (Red Star, Fra) , Lewerenz (Magdeburg, Ger) , Rousseau (Standard), Schaus (Bayer Leverkusen, Ger).

OUT

Devresse, Fadhloun, Grain, Joachim, M'Bow, Medaglia, Mimoun, Murcia et Zahirovic (fin de contrat), Cordaro et Fall (Hesperange, Lux), Lesquoy (Dudelange, Lux), Napoleone (RWDM), Schmit (RFC Liège).

Kévin Malget, BELGAIMAGE
Kévin Malget © BELGAIMAGE
Fils de Klaus Toppmöller et coach finaliste de la Champions League en 2002 avec le Bayer Leverkusen, Dino Toppmöller (38 ans) a connu une modeste carrière de joueur, principalement dans les divisions inférieures germaniques avant de découvrir le Luxembourg où il a notamment été joueur-entraîneur, en D2. En 2016, il est nommé T1 du F91 Dudelange avec lequel il termine champion. La saison suivante, il réussit l'exploit de qualifier le club de Flavio Becca pour les poules de l'Europa League, une première luxembourgeoise. Champion pour la troisième fois en 2019, il doit désormais amener sa magie en Gaume. Officiellement, l'Excelsior Virton vise avant tout le maintien pour la première saison de son histoire en D1B mais Flavio Becca, son riche propriétaire depuis 2018 déborde d'ambitions et n'est pas du genre patient : l'Italo-Luxembourgeois vise la D1A à court terme. Les Gaumais ont procédé à une grande lessive dans le noyau qui leur a permis de remporter les play-offs de D1 amateurs puisque seuls 11 joueurs ont été conservés, avec quelques surprises à la clé : M'Bow, excellent la saison dernière, a pu faire ses valises. Pour les remplacer, Virton a notamment fait appel aux Luxembourgeois de Dudelange, l'un des autres clubs de Becca, d'où débarquent cinq nouveaux éléments ( Jordanov, Malget, Prempeh, Couturier et Turpel). Valeures sûres du championnat luxo qu'ils étaient habitués à dominer, leur adaptation à la rude D1B sera l'une des clés du succès éventuel des Gaumais qui peuvent néanmoins compter sur quelques joueurs expérimentés comme le gardien Moris (16 clean sheets la saison dernière), l'arrière droit François ou encore le médian Lecomte, dont le club a un temps voulu se débarrasser avant de se raviser. Selon ses dires, Toppmöller prône un jeu offensif, basé sur la possession, mais il devra probablement s'adapter aux réalités de la compétition en se montrant prudent si nécessaire. Quelques arrivées sont encore attendues d'ici la fin du mercato : un back gauche pour concurrencer Laurienté et un ailier sont souhaités par Toppmöller.