L'Excel vit sans nul doute son meilleur début de saison depuis son passage sous pavillon maltais. Repris en juin 2015 par Latimer, société derrière laquelle se cache notamment Pini Zahavi, Mouscron a connu deux derniers exercices compliqués, à base de faux départs et de sauvetages sur le fil. Deux points en 2015, trois unités en 2016. Les bilans de l'époque prévoyaient les saisons galères que le REM a vécu. S'il est toujours compliqué de tirer des conclusions après cinq journées, il s'avère tout de même qu'un vent nouveau souffle sur le Canonnier.
...