Pas moins de 380 joueurs évoluent au plus haut niveau de notre football. Un dixième d'entre eux présente la particularité d'avoir un passé en classes de jeunes d'Anderlecht !
...

Pas moins de 380 joueurs évoluent au plus haut niveau de notre football. Un dixième d'entre eux présente la particularité d'avoir un passé en classes de jeunes d'Anderlecht ! Certains, à l'image d' Olivier Deschacht, ont suivi la filière menant en Première, où ils sont toujours en activité. D'autres, tel Denis Odoi, ont été formés au Parc Astrid avant d'y revenir après avoir tâté du professionnalisme ailleurs. Une troisième catégorie concerne des éléments du cru qui font l'objet d'un prêt pour accumuler du temps de jeu, comme Reynaldo, passé d'Anderlecht au Cercle Bruges lors du mercato d'hiver 2011 et qui, sur les mêmes bases, ralliera Westerlo en ce début 2012. Enfin, un dernier volet a trait à des footballeurs qui ont eu droit à un écolage à Neerpede avant d'être transférés. Soit parce qu'ils n'avaient pas le niveau, tel Joeri Vastmans, soit parce qu'ils étaient ingérables, comme Sherjill Mac Donald. Une mention spéciale est accordée aussi, dans les tableaux qui suivent, à ceux qui constituent des cas. A l'instar de Vadis, parti par la faute du seul Frankie Vercauteren. Dans cette liste d'une quarantaine de noms ne figurent pas ceux qui, transférés à moins de 20 ans, sont entrés directement en ligne de compte pour le noyau A, comme Matias Suarez ou Lukas Marecek. Pour des raisons évidentes, nous n'y avons pas inclus non plus les joueurs qui ont défendu les couleurs mauves avant d'aboutir ailleurs, tels Bart Goor ou Jelle Van Damme. Sans quoi le pourcentage de Sportingmen aurait encore été plus important ! Olivier Deschacht. Né le 16 février 1981. Au RSCA depuis 1997.Le gaucher des Mauves a fêté récemment ses dix années de présence au sein du noyau A. Dans la douleur, car il a perdu sa place de back au profit de Behrang Safari ces dernières semaines. Et comme un malheur ne vient jamais seul, il a été privé du capitanat aussi, au profit de Lucas Biglia. Joueur davantage physique que technique, Oli ne s'est jamais remis totalement d'une grave blessure à la cheville encourue en début de saison passée. Ziguy Badibanga. 26 novembre 1991. 2000-2012.L'attaquant feu-follet a déjà montré par intermittences quelques facettes de son talent. Mais, avec lui, c'est encore trop souvent tout ou rien. Aussi, la direction aimerait qu'il accumule du temps de jeu ailleurs. Les Hollandais de De Graafschap, déjà intéressés par ses services l'été passé, restent preneurs. Fernando Canesin. 27 février 1992. 2010-2012.Le Brésilien avait 17 ans à son arrivée au Parc Astrid et a d'abord été incorporé dans le noyau Espoirs. Titularisé pour la première fois contre Lokeren, à la faveur du match de clôture des play-offs au printemps dernier, il fait partie des valeurs sûres depuis le début de la campagne actuelle. Lamisha Musonda. 27 mars 1992. 1998-01 et 2002-2012.Le fils aîné de Charly, ancienne gloire du club, n'est pas le plus doué. Cet honneur revient au petit dernier, MusondaJunior, 15 ans. Lamisha, qui ne faisait déjà pas partie des incontournables en catégories de jeunes, est d'ailleurs parti à Gand en bas âge, où il était sûr de sa place. Revenu au bout d'un an, il est arrivé dans le noyau A cette saison à force de persévérance. Cheikhou Kouyaté. 21 décembre 1989. 2009-2012.Kidnappé en 2008 au FC Brussels, où il n'était plus payé depuis des mois, le longiligne Sénégalais a d'emblée été prêté à Courtrai avant de revenir pour de bon au stade Constant Vanden Stock en 2009. Utilisé comme demi à ses débuts, il a été reconverti au poste de stoppeur cette saison. Nathan Kabasele. 14 janvier 1994. 2002-2012.Le neveu de Dieumerci Mbokani a, lui aussi, du sang d'attaquant dans les veines. A 16 ans, il a effectué ses premiers pas en Première lors d'un match away à Saint-Trond. Si, en raison de la concurrence dans la division offensive, il n'a été utilisé que de manière très épisodique, il n'en a pas moins contribué au point arraché contre Mons au Parc Astrid cette saison, en inscrivant le 1-2 avant de servir Lucas Biglia sur le but égalisateur. Sherjill Mc Donald. Né le 20 novembre 1984. Au RSCA de 2001 à 2004. Beerschot. Arrivé en 2001 en provenance de l'Ajax Amsterdam, au même titre qu'un autre Surinamien, Sergio Hellings, ni l'un ni l'autre n'a pu s'imposer. Au Beerschot depuis 2009, après un long voyage qui l'a mené successivement à Heracles, Hambourg, Agovv, West Bromwich Albion, Hereford et Roulers, l'attaquant n'y est jamais parvenu non plus à défrayer la chronique. Mboyo Ilombe. 27 avril 1987. 1997-2001. Gand.Repéré à Zellik, où un certain Gilles De Bilde avait fait ses classes aussi, il a été surnommé très tôt Petit Pelé. Mais il a dérapé en début d'adolescence et, à Neerpede, on n'a pas voulu le garder. Depuis lors, il a roulé sa bosse un peu partout : Alost, Charleroi et Courtrai avant d'aboutir à Gand récemment. A 24 ans, il n'a pas encore vraiment percé. Geoffrey Mujangi Bia. 12 août 1989. 1999-2005. Standard. Formé lui aussi à Zellik, il a pris le chemin de l'Ecole des jeunes des Mauves à 10 ans. Mais il s'est égaré quelquefois en cours de route et le Sporting n'a pas voulu le retenir. A Charleroi, Geoff a su saisir sa chance au point de taper dans l'£il de Wolverhampton en 2010. Il est sur le point de faire son trou à Sclessin. Michy Batshuayi. 2 octobre 1993. 2006-2007. Standard.A 18 ans à peine, la révélation de Sclessin a déjà écumé pas mal de clubs : FC Evere, US Albert Schaerbeek, FC Brussels, Anderlecht et à présent, le Standard. Partout, on n'a jamais voulu de lui plus d'une saison. Au Sporting, on lui reconnaissant un talent indéniable mais aussi un caractère ingérable qui explique pourquoi on lui a fait prendre la porte. Denis Odoi. Né le 27 mai 1988. Au RSCA de 1998-2004. De retour cette saison.Attaquant de formation, il n'a eu de cesse de reculer dans le jeu au point de se retrouver au back. Sans s'y révéler incontournable. A 16 ans, il a préféré reculer pour mieux sauter. Non sans succès puisqu'il s'est d'abord révélé à l'arrière droit à Oud-Heverlee, avant de confirmer ses bonnes dispositions à Saint-Trond. C'est là qu'Anderlecht est allé le rechercher cette saison. Un rappel qui lui a coûté quand même 1,5 million d'euros. Plutôt chérot pour un joueur passé par son centre de formation. Dieumerci Mbokani. 22 novembre 1985. 2006-2007. De retour cette saison. Au Sporting, chacun était convaincu de ses possibilités dès son arrivée en provenance du Tout-Puissant Mazembé. Tout le monde, sauf le T1 d'alors Frankie Vercauteren, qui a tout fait pour que le RSCA se sépare de lui. Grossière erreur, puisque l'attaquant congolais prit sa revanche, après coup, en offrant deux titres au Standard en 2008 et 2009. Le Sporting a été tout heureux de l'accueillir à nouveau l'été passé, après des piges infructueuses à Monaco et Wolfsburg, et il espère bien qu'en association avec Milan Jovanovic, son ancien partenaire chez les Rouches, il emmènera les Mauves au titre. Diowo Trésor Wetshi. Né le 2 décembre 1986. Au RSCA de 1994 à 2001. Beerschot.A l'instar de Michy Batshuayi, il a fait le tour des clubs bruxellois : Anderlecht d'abord, puis le FC Brussels après un crochet au Stade Reims, l'Union, Diegem. Ensuite, il est allé à Tubize avant d'aboutir au Kiel cette saison. Meilleur ami de Vincent Kompany lors de leurs années communes au RSCA, il n'avait ni le talent ni la rigueur de la star actuelle de Manchester City. Arnor Angeli. 25 février 1991. 1999-2007. Beerschot.En équipes d'âge des Mauves, il s'est toujours signalé par sa frappe puissante et précise. Mais sa vitesse d'exécution et son volume de jeu laissaient à désirer. Pour les mêmes raisons, le Standard ne l'a pas conservé. Grégory Mertens. 2 février 1991. 1999-2006. Cercle Bruges.Un stoppeur gaucher, c'est une denrée plutôt rare. Aussi le Sporting l'a-t-il longtemps couvé avant de se séparer de lui, en raison de son manque de rapidité et de mobilité. Il s'est rattrapé au Cercle, forçant même les portes de la sélection Espoirs. Nicaise Kudimbana. 21 janvier 1987. 2009-2011. Cercle Bruges.Avec Yves Makabu Ma-Kalambay, il est l'un des deux keepers fournis par Anderlecht à l'équipe nationale du Congo. Si le grand Yves est parti très tôt au PSV, avant d'officier à Chelsea, Hearts of Midlothian, Swansea et Malines, l'autre a bel et bien fait la jonction avec la Première. Où il était 4e choix, la saison passée, derrière Silvio Proto, Davy Schollen et Michaël Cordier. Privé de perspectives au Parc Astrid, il a préféré rallier les rangs du Cercle Bruges. Ernest Nfor. 28 avril 1986. Mai à septembre 2005. Courtrai.Son séjour au RSCA a été des plus brefs : il n'y est resté que cinq mois avant de passer à l'Olympiacos. Depuis lors, le terrain d'action de cet attaquant s'est limité à la Flandre puisqu'il a évolué tour à tour à Gand, Deinze, Zulte Waregem et Courtrai. Sébastien Bruzzese. 1er mars 1989. 2007-2010. Gand.Acquis au FC Liège sur les conseils de l'ex-entraîneur des gardiens Jacky Munaron, il n'est jamais sorti de l'ombre de Silvio Proto et Davy Schollen. Lassé de jouer les utilités, il a trouvé refuge chez les Buffalos en janvier 2010. S'il y a fait la une, c'est en raison d'un accident de la circulation au côté d'un autre ancien Anderlechtois, Christophe Lepoint, plutôt que par ses performances sportives. Christophe Lepoint. 24 octobre 1984. 1990-2003. Gand.Comme il n'avait toujours pas goûté à une seule minute en Première à 19 ans au Sporting, le gaillard tenta le grand saut à Munich 1860. Ce fut le début d'un parcours à l'étranger qui le mena encore à Willem II aux Pays-Bas, puis à Gençlerbirligi en Turquie avant de rebrousser chemin vers la Belgique. Via Tubize et Mouscron, il passa à Gand en 2009, où ses prestations lui valurent une place chez les Diables. Jusqu'à ce jour funeste où une sortie au Carré se termina mal pour lui et pour son compagnon de route. Dylan Carton. 10 janvier 1993. 2004-2010. Lierse.Anderlecht est allé chercher ce défenseur au Lierse et l'a renvoyé à son club d'origine car il n'a jamais brillé. Soufiane Bidaoui. 20 avril 1990. 2000-2002. Lierse.Un des nombreux Marocains qui ont tenté leur chance en catégories d'âge des Mauves. Sans percer pour autant. Bigen Yala Lusala. 20 octobre 1992. 2006-2011. Lokeren. D'origine congolaise, il a passé cinq ans chez les jeunes du Sporting, sans jamais avoir la chance de s'illustrer en Première. Il a dès lors préféré tenter sa chance chez les Waeslandiens. Joeri Vastmans. 5 décembre 1983. 1993-2003. Oud-Heverlee Louvain.Dix années de fidélité n'ont pas permis à ce défenseur de se faire une place au soleil. Au fil des saisons, sa petite taille (1m68) s'est avérée de plus en plus un handicap. Xavier Chen. 5 octobre 1983. 1992-2003. YRFC Malines.A 19 ans, l'élégant défenseur a compris qu'au Sporting, on ne comptait manifestement pas trop sur lui. Depuis, il a fait une carrière intéressante dans le subtop, à Courtrai d'abord, puis à Malines. A défaut d'enfiler le maillot des Diables Rouges, il a défendu une fois les couleurs de la sélection nationale de Taïwan, dont son père est originaire. JordanGarcia Calvete. 6 mai 1992. 2001-2011. Saint-Trond.Un médian bourré de qualités techniques et doté d'une belle vista. Mais un manque de corps évident, aussi. Il essaie de compenser cette lacune chez les Trudonnaires, dans une équipe réputée essentiellement pour ses aptitudes physiques. Eninful Henrits. 21 juillet 1992. 2010-2011. Standard. Arrivé au Sporting en même temps qu'un autre Togolais en provenance de l'Académie Adekanmi Olufade, il n'a pas duré à Neerpede et est passé au bout de quelques mois à peine dans les rangs du Standard. Stefan Roef. 27 février 1992. 2005-2011. Westerlo.Un keeper souverain sur sa ligne mais limité dans le trafic aérien. Et pas très à l'aise non plus lorsqu'il doit se jeter dans les pieds d'un adversaire. Deux défauts qui lui ont valu son bon de sortie vers Westerlo. Mike Vanhamel. 16 novembre 1989. 2001-2005. Westerlo.Un autre ex-gardien anderlechtois qui se retrouve en Campine. Plus kamikaze que Stefan Roef, il est handicapé par un jeu aux pieds approximatif. Il semble néanmoins promis à une carrière plus intéressante que son concurrent. Arnaud De Greef. 12 avril 1992. 1999-2011. Westerlo.Il n'a connu qu'un seul club, Anderlecht, où il a joué à l'arrière l'espace de 12 ans. Vu l'imposant recrutement de défenseurs l'été passé (Odoi, Safari, Diogo, Samuel), le garçon a compris qu'il n'avait pas d'avenir au Sporting et a préféré rejoindre Westerlo où il n'est sûrement pas le plus décevant cette saison. Evariste Ngolok. 15 novembre 1988. 2007-08. Westerlo.Amené au RSCA par Werner Deraeve, il n'a jamais fait illusion comme médian, à cause d'un manque de volume de jeu. Reynaldo Dos Santos Silva. Né le 24 août 1989. Au RSCA de 2008 à 2010 et au premier tour 2011-2112. Westerlo. Jugé trop tendre, le médian brésilien avait été loué lors du mercato 2011 au Cercle Bruges où il fit fureur tout au long du deuxième tour. De retour de prêt l'été passé, il a livré une toute bonne campagne de préparation qui lui valut une place de titulaire lors du match d'ouverture à Louvain. Remplacé en cours de rencontre, il a payé la défaite puisqu'il ne retrouva plus jamais le terrain. Dans ces conditions, il a accepté une nouvelle location, à Westerlo. Reste à savoir si avec la percée de Fernando Canesin, le gars a encore un avenir au Parc Astrid. Thomas Kaminski. 23 octobre 1992. 2011. Louvain. Acheté au Beerschot l'été passé, il a été sur-le-champ refilé à Louvain afin d'y bénéficier de temps de jeu. Ce qui s'est vérifié car en deux temps trois mouvements, il a relégué le titulaire de la saison passée, Yves Lenaerts, aux oubliettes. Cristophe Diandy. 25 novembre 1990. 2009-2011. Louvain.Suite aux arrivées de Safari et Diogo l'été passé, la direction a préféré caser le gaucher sénégalais à l'OHL cette saison. Où il suit le mouvement, mais sans réels coups d'éclat. René Sterckx. 18 janvier 1991. 1999-2010. Zulte Waregem.Cédé aux Flandriens la saison passée, le jeune milieu offensif s'est d'emblée blessé sérieusement au genou. Loué sur les mêmes bases en 2011-2112, il est victime de la politique du CEO du club, Patrick Decuyper, qui refuse que le staff technique l'utilise, car le Essevee n'a pas obtenu d'option d'achat pour lui. Oleg Iachtchouk. Né le 26 octobre 1977. Au RSCA de 1996 à 2006. Cercle Bruges.Si sa musculature avait été à la hauteur de son talent, l'Ukrainien d'origine aurait à coup sûr marqué son époque au Sporting. Hélas, en l'espace de 10 années, il n'aura participé qu'à 119 matches dont la plupart en partie seulement. Soumis à des charges de travail moins lourdes à Ergotelis d'abord, en Grèce, puis au Cercle Bruges, il est plus fringant que jamais, aujourd'hui, à 34 ans. Sitôt sa carrière terminée, Anderlecht entend d'ailleurs le récupérer pour lui offrir une place dans son organigramme. Vadis Odjidja Ofoe. 21 février 1989. 1994-2008. Club Bruges. Frankie Vercauteren a toujours marchandé son soutien à ce joueur, qui faisait pourtant l'unanimité générale au sein du club. Après le renvoi du coach, le 7 novembre 2007, son successeur, Ariel Jacobs, a bien tenté de le récupérer. Mais il était trop tard car les idées du médian d'origine ghanéenne étaient déjà ailleurs. A Hambourg, plus précisément, qui lui offrait encore un contrat plus alléchant que les 700.000 euros proposés par la direction mauve dans l'espoir d'une volte-face. Aujourd'hui, on regrette toujours amèrement le départ du joueur. Mais le ramener au bercail relève de l'utopie. Anthony Vanden Borre. 24 octobre 1987. 1995-2007. Racing Genk. Anderlecht aurait aimé retenir plus longtemps ce pur produit du club, qui n'était surpassé en talent que par le seul Vincent Kompany en classes d'âge. Mais dès ses 19 ans, Anthony Vanden Borre s'est senti des fourmis dans les jambes et a entamé un vaste tour d'horizon qui l'a mené à la Fiorentiona, Genoa et Portsmouth avant de retrouver son ex-coach anderlechtois Frankie Vercauteren à Genk. Avec, à la clé, un titre de champion l'été passé et quelques performances solides cette saison. A l'heure où les Diables Rouges sont plus que jamais en quête d'un bon back droit, sa candidature s'impose. Joeri Dequevy. 27 avril 1988. 1995-2006. Lierse.Il s'en est fallu de peu pour que le Sporting le récupère en 2010, vu qu'il manquait singulièrement de gauchers à l'époque. Mais le joueur, aussi courtisé par le Standard opta pour le Lierse. On peut s'interroger sur la pertinence de ce choix. Floribert Ngalula. 7 mars 1987. 1999-2003. Louvain.Pour avoir tardé à offrir un contrat au frère cadet de Junior, le Sporting a dû assister, impuissant, à son départ direction Manchester United, à 16 ans à peine. Poursuivi par la poisse, sous forme de blessures à répétition contractées tantôt en Angleterre, tantôt au Danemark ou en Finlande, Flo tente aujourd'hui de se refaire une santé sportive chez les Louvanistes, où il a abouti en début de saison. PAR BRUNO GOVERS - PHOTOS : IMAGE GLOBEMujangi Bia avait pris le chemin de l'Ecole des jeunes des Mauves à 10 ans ! Il fait son trou à Sclessin. Au Sporting, chacun était convaincu des possibilités de Mbokani mais il a offert deux titres au Standard ! Jugé trop tendre, le médian brésilien Reynaldo avait été loué au Cercle Bruges. Il a accepté une nouvelle location, à Westerlo.