Nicolas Ribaudo
...

Nicolas RibaudoBULGARIE : quelques jours après avoir quitté le CSKA Sofia (3e à 7 points de Lovech avec un match de plus), le Roumain Ioan Andone (50 ans) a trouvé un accord avec un club de son pays d'origine, le Rapid Bucarest où il remplace Nicolae Manea. L'ex-défenseur international (55 caps/2 buts) a signé un bail de deux mois avec une option pour trois ans si le club se qualifie pour l'Europe League. Selon la presse bulgare, l'entraîneur n'avait pas reçu de salaire (25.000 euros par mois) depuis sa nomination le 17 janvier tandis que les joueurs viennent seulement de percevoir leur mois de janvier. Comme son prédécesseur, Luboslav Penev qui était resté en place pendant neuf mois, le Roumain a démissionné en raison de son désaccord avec ses dirigeants. En fait, le CSKA multiplie les scandales. Ainsi le club s'est ridiculisé en recrutant Grégory Akcelrod, un joueur venant soi-disant du PSG, mais qui n'était en fait qu'un simple amateur. Récemment, l'attaquant Orlin Orlinov a été accusé d'avoir séquestré durant plusieurs heures dans son appartement une star de téléréalité et de l'avoir frappée. Et voici deux semaines, la Fédération bulgare a condamné le CSKA à disputer ses trois prochains matches à domicile sur terrain suite à l'invasion de la pelouse du Lokomotiv Mezdra par ses supporters SUISSE : la vie n'est pas si calme que cela au FC Sion, le club d' Emile Mpenza. Les premières turbulences ont été enregistrées, le 21 mars, lorsque le président, Christian Constantin, évoqua la possibilité que le résultat du match contre Grasshoppers (défaite 2-0) quatre jours plus tôt ait été manipulé par l'intermédiaire du joueur, Geoffrey Serey Die. Après avoir taxé plusieurs joueurs de comportements " contraires à l'éthique sportive ", le 26 mars, via un communiqué évasif, il annonce que le Macédonien Aleksandar Mitreski et le Brésilien Antonio Dos Santos, auraient eu des comportements " plus graves ", s'exposant ainsi à des " sanctions fermes et sans complaisance ". Bref, ils ont été virés et l'affaire va être débattue devant les tribunaux. RUSSIE : l'attentat suicide perpétré dans la capitale a poussé la fédération à reporter au 14 avril le match entre le CSKA Moscou et le Zenit Saint-Pétersbourg prévu samedi dernier. Obligées de surveiller les lieux publics en cette période de fête, les forces de l'ordre ont déclaré qu'elles n'étaient pas en mesure de garantir la sécurité dans un stade de 80.000 places. En revanche, les responsables de la police ont assuré qu'ils étaient en mesure de fournir le personnel nécessaire au bon déroulement du match de Ligue des Champions contre l'Inter. Petit détail amusant : avant le match aller, Leonid Slutskiy que l'on surnomme Josè Mourinho russe, avait organisé une séance de team-building : il avait invité toute la délégation à suivre un cours de cuisine italienne. GRÈCE : les clubs ne pourront plus compter sur les 40 millions d'euros annuels que leur verse la loterie nationale (OPAP). Le secrétaire d'Etat au Sport, PanagiotisBitsaxis, a annoncé cette décision a été prise suite aux incidents ayant émaillé la demi-finale de la Coupe entre Kavala et Aris Salonique, le 24 mars dernier. Bien que les incidents se soient multipliés ces derniers temps (lors du derby Panathinaikos-Olympiacos, une steward du stade OAKA a perdu deux doigts en tentant d'éloigner une fusée), la population se demande si cette mesure a vraiment été dictée par la volonté d'obliger les clubs à prendre des mesures afin de lutter contre la violence. Elle pense que la situation économique (le pays étant en faillite virtuelle) oblige le gouvernement à tailler dans le budget et trouve la mesure correcte : les clubs doivent comprendre qu'ils ne peuvent pas toujours compter sur l'argent de l'OPAP, c'est-à-dire du contribuable, sans investir dans des mesures garantissant la sécurité du spectateur.