nicolas ribaudo
...

nicolas ribaudoMOLDAVIE : il y a les fameux touristes de l'espace, ces personnes fortunées qui s'offrent une balade dans les airs. Depuis le 21 décembre, le FC Olimpia a décidé de tenter l'aventure avec les amateurs de foot en leur proposant de jouer en Ligue des Champions. Le club de Balti, une ville de 127.000 habitants et dont une tête de cheval (cela rappelle Ferrari) est le symbole, aurait proposé une place de titulaire à MichaelSchumacher, à condition que le pilote finance son transfert... dont le coût est fixé à un million d'euros. Ex-membre du FC Chêne-Aubonne et actuel vétéran du FC Echichens, Schumi n'a peut-être pas reçu une invitation en bonne et due forme mais on doute fort qu'il donne une réponse avant le 21 mars 2010, jour de clôture des inscriptions. Quatrième, le club n'est pas encore qualifié pour la Champions League... SUÈDE : la Svenska Fotbollförbundet (SvFF), la fédération, a vendu les droits tv pour la D1 entre 2011 et 2015 au Kentaro Group, une agence suisse qui gère les droits mondiaux de télévision et de marketing de plus de 30 clubs européens (Chelsea, Arsenal et Liverpool) et de plus de 20 fédérations (Angleterre, Suède, Etats-Unis) ainsi que les matches amicaux du Brésil. La firme déboursera près de 30 millions d'euros par saison. RUSSIE : l'Académie nationale du football ne paiera plus le salaire de Guus Hiddink à partir de ce mois de janvier. C'est ce qu'a annoncé son président, Sergey Kapkov, après avoir rencontré le président démissionnaire de la fédération russe (RFU), Vitaly Mutko, également ministre du Sport et du Tourisme. L'Académie avait garanti jusqu'à présent le salaire du coach hollandais grâce aux 5 millions de dollars versés en 2008 par Roman Abramovich, le patron de Chelsea. Il faudra donc attendre jusqu'à l'élection du prochain patron de la RFU, le 3 février, pour savoir si la prolongation de contrat jusqu'en 2012 proposée cet été par la fédération est encore d'actualité. Après la non qualification pour la Coupe du Monde et le fait que la RFU va devoir en assumer le coût, ne parlent pas en faveur du coach néerlandais. BULGARIE : prétendre que l'arbitrage est en crise est un euphémisme. Pour la deuxième fois en 15 mois, la Commission fédérale de l'arbitrage a été dissoute mi-décembre et huit arbitres ont été suspendus pour une durée indéterminée. La fédération, qui avait annoncé qu'elle allait tout faire pour que tout rentre rapidement dans l'ordre, n'a pas encore trouvé les sept membres susceptibles de former une commission fiable.