Si on ajoute les sept remplaçants, on arrive à 36 nouveaux joueurs entrés en action lors de la 28e journée (sur 30), soit 54 % environ. 67 footballeurs ont été enrôlés par les seize clubs de l'élite du 26 décembre 2017 au 1er février 2018, tandis que 75 joueurs superflus ont eu l'occasion de changer d'employeur ou de rompre leur contrat à l'amiable. On en arrive donc à un total de 142 mouvements, soit neuf par club en moyenne. Saint-Trond est le seul à n'avoir vendu ou loué de joueur pendant le mercato hivernal.

En pleine lutte pour le maintien, Claude Makelele fait appel à tous ses renforts à Eupen : contre Lokeren, il a fait jouer ses cinq nouveaux éléments. Deux d'entre eux apportent un réel plus : Mamadou Koné (trois buts en six matches) et Florian Raspentino (deux buts en sept matches), sans oublier la stabilité défensive apportée par le médian axial Rémi Mulumba (cinq matches) et le défenseur central MathieuPeybernes (trois). YutaToyokawa est remplaçant.

À Ostende, Aristote Nkaka, le successeur du capitaine Sébastien Siani, a obtenu d'emblée ses galons de titulaire, de même que le défenseur croate MatejMitrovic au Club Bruges, le candidat au titre. Zulte Waregem est également heureux d'avoir pu enrôler Hamdi Harbaoui (six buts en autant de matches), l'avant-centre d'Anderlecht. Mais c'est surtout Dieumerci Ndongala qui est sorti de l'anonymat en quittant le Standard pour le RC Genk. Grâce à son nouvel entraîneur, Philippe Clement, l'extérieur, auteur de deux buts et d'un assist en quatre matches, s'est épanoui et apporte à Genk l'impact requis pour arracher un billet en PO1.

Si on ajoute les sept remplaçants, on arrive à 36 nouveaux joueurs entrés en action lors de la 28e journée (sur 30), soit 54 % environ. 67 footballeurs ont été enrôlés par les seize clubs de l'élite du 26 décembre 2017 au 1er février 2018, tandis que 75 joueurs superflus ont eu l'occasion de changer d'employeur ou de rompre leur contrat à l'amiable. On en arrive donc à un total de 142 mouvements, soit neuf par club en moyenne. Saint-Trond est le seul à n'avoir vendu ou loué de joueur pendant le mercato hivernal. En pleine lutte pour le maintien, Claude Makelele fait appel à tous ses renforts à Eupen : contre Lokeren, il a fait jouer ses cinq nouveaux éléments. Deux d'entre eux apportent un réel plus : Mamadou Koné (trois buts en six matches) et Florian Raspentino (deux buts en sept matches), sans oublier la stabilité défensive apportée par le médian axial Rémi Mulumba (cinq matches) et le défenseur central MathieuPeybernes (trois). YutaToyokawa est remplaçant. À Ostende, Aristote Nkaka, le successeur du capitaine Sébastien Siani, a obtenu d'emblée ses galons de titulaire, de même que le défenseur croate MatejMitrovic au Club Bruges, le candidat au titre. Zulte Waregem est également heureux d'avoir pu enrôler Hamdi Harbaoui (six buts en autant de matches), l'avant-centre d'Anderlecht. Mais c'est surtout Dieumerci Ndongala qui est sorti de l'anonymat en quittant le Standard pour le RC Genk. Grâce à son nouvel entraîneur, Philippe Clement, l'extérieur, auteur de deux buts et d'un assist en quatre matches, s'est épanoui et apporte à Genk l'impact requis pour arracher un billet en PO1.