Le plateau des BNP Paribas Fortis Diamond Games commence à prendre forme. Trois joueuses du top dix seront présentes : Eugenie Bouchard (WTA 7), Angelique Kerber (9) et Dominika Cibulkova (10) ainsi que quatre du top vingt (Andrea Petkovic, Lucie Safarova, Carla Suarez Navarro et la Française Alizé Cornet). " Le public belge va découvrir un vrai diamant en la personne de Bouchard ", se réjouit Kim Clijsters, la directrice du tournoi. La saison dernière, la Canadienne s'est qualifiée pour la finale de Wimbledon ainsi que pour les demi-finales de l'Open d'Australie ...

Le plateau des BNP Paribas Fortis Diamond Games commence à prendre forme. Trois joueuses du top dix seront présentes : Eugenie Bouchard (WTA 7), Angelique Kerber (9) et Dominika Cibulkova (10) ainsi que quatre du top vingt (Andrea Petkovic, Lucie Safarova, Carla Suarez Navarro et la Française Alizé Cornet). " Le public belge va découvrir un vrai diamant en la personne de Bouchard ", se réjouit Kim Clijsters, la directrice du tournoi. La saison dernière, la Canadienne s'est qualifiée pour la finale de Wimbledon ainsi que pour les demi-finales de l'Open d'Australie et de Roland-Garros. D'après Martina Navratilova, Eugenie Bouchard est " une des rares joueuses à posséder le potentiel requis pour devenir numéro un mondial. " Chris Evert croit également en la Canadienne, qu'elle décrit " plus dure que dure. " Les amateurs de tennis sont sous le charme de la blonde de vingt ans, symbole de la nouvelle génération : belle, bonne et cool. Elle a été accueillie en héroïne nationale à la Rogers Cup de Montréal, son premier tournoi depuis Wimbledon. Personne ne s'est intéressé aux autres joueuses. Un groupe d'Australiens était venu à Montréal pour la voir. Ils ont fait le tour du stade, revêtus d'un T-shirt Genie Army et ont posé avec les autres fans. Quand Eugenie est montée sur le court central, elle a été ovationnée durant de longues minutes. La joueuse, qui a grandi à huit kilomètres du club, est arrivée, le regard braqué vers le sol. Elle a déposé son essuie et a entamé son échauffement, concentrée malgré l'euphorie des 11.000 spectateurs. Bouchard était vêtue de rose de la tête aux pieds. Son adversaire, une certaine Shelby Rogers, était en noir, la couleur de l'antihéros. Bouchard a perdu. Un accident de parcours qui n'a pas entamé son statut. Un supporter a payé deux fois plus aux enchères pour une photo dédicacée de Bouchard que pour la raquette de Serena Williams. Eugenie Bouchard, élue Most Improved Player par la WTA l'année dernière, est considérée comme la future mangeuse de grands chelems mais jusqu'à présent, elle n'a pas vraiment répondu aux attentes. C'est pour cela qu'elle n'est pas très connue en dehors du milieu du tennis, si ce n'est au Canada, ce qui lui a permis de conclure un contrat avec Coca-Cola et de poser en une d'Elle. Dans les pages intérieures du magazine, il y avait deux clichés de Maria Sharapova, ce qui a gâché la joie du Génie, qui déteste les comparaisons avec la Russe de 27 ans. " Je ne veux pas être la prochaine machin-truc-bazar. Je veux rester Eugenie Bouchard. Et remporter beaucoup de victoires. " Les BNP Paribas Fortis Diamond Games se déroulent du 9 au 15 février au Sportpaleis d'Anvers. Tickets : Tickets : www.diamondgames.be. PAR CHRIS TETAERTUn supporter a payé deux fois plus aux enchères pour une photo dédicacée de Bouchard que pour la raquette de Serena Williams.