Eupen a attendu la fin du mercato pour se montrer actif et a surtout réalisé quelques acquisitions ciblées. Les départs concernent surtout des joueurs peu utilisés ou tombés en disgrâce, comme Yacine Hima, Nicolas Desenclos,Pablo Caballero ou Christian Kabasele. Rayon arrivées, on note l'arrivée de MomoDahmane, qui doit apporter plus de profondeur dans le jeu et un peu de soutien à Kevin Vandenbergh, de l'Argentin Pablo Chavarria prêté par Anderlecht et du milieu de terrain Ibrahim Maaroufi, qui fut en son temps un grand Espoir. L'équipe porte désormais la griffe d' ...

Eupen a attendu la fin du mercato pour se montrer actif et a surtout réalisé quelques acquisitions ciblées. Les départs concernent surtout des joueurs peu utilisés ou tombés en disgrâce, comme Yacine Hima, Nicolas Desenclos,Pablo Caballero ou Christian Kabasele. Rayon arrivées, on note l'arrivée de MomoDahmane, qui doit apporter plus de profondeur dans le jeu et un peu de soutien à Kevin Vandenbergh, de l'Argentin Pablo Chavarria prêté par Anderlecht et du milieu de terrain Ibrahim Maaroufi, qui fut en son temps un grand Espoir. L'équipe porte désormais la griffe d' AlbertCartier. A commencer par le poste de gardien, où OlivierWerner est préféré à RadekPetr. Fort sollicité, il a souvent sauvé ce qui pouvait l'être au prix de réflexes étonnants, mais a rarement gardé ses filets inviolés. Parce que sa défense, précisément, a souvent fait preuve de relâchement. Une ligne arrière où l'on retrouve, à droite, le Brésilien Alex qui aime se mêler aux offensives ; une paire centrale composée du droitier DanielPanizzolo et du gaucher ErvinZukanovic ; et à gauche, l'Italien AlessandroIandoli qui aime lui aussi arpenter son flanc. Fazil Kocabas et Marcus Diniz (qui revient de blessure) sont des alternatives en défense centrale et Ibrahima Camara en est une sur les flancs. Le plus souvent composé de quatre hommes, parfois de cinq lorsque l'entraîneur estime nécessaire de meubler le milieu de terrain (c'est généralement le cas face aux grosses écuries), ce secteur a été revisité par Cartier. Là où ses prédécesseurs alignaient deux milieux récupérateurs avec OlivierVinamont et JérômeColinet, il se contente de AbderrazakJadid, un box-to-box qui a livré quelques très bonnes prestations mais qui semble moins à son affaire depuis la reprise. Maaroufi devrait le soulager, voire le remplacer. Moussa Diakhate pourrait recevoir une nouvelle chance. Vinamont a été déplacé sur la droite : un gros travailleur, utile à l'équilibre de l'équipe. Car, sur l'autre flanc, ce sont surtout des éléments offensifs. Le capitaine DanijelMilicevic est l'élément créateur. MatthiasLepiller représente la force de frappe : l'un des plus beaux tirs à distance de l'élite. Lorsque l'entrejeu est composé de cinq hommes, on retrouve parfois le jeune EnesSaglik, un petit format virevoltant, habile dribbleur mais pas une assurance tous risques en matière de récupération non plus. En pointe, on trouve l'inévitable Vandenbergh, qui relance sa carrière après trois ans de galère et a démontré en certaines circonstances qu'il n'avait pas perdu son instinct de buteur. Bien entendu, on ne peut lui demander de porter seul tout le poids des responsabilités offensives. En début de championnat, il fut épaulé tantôt par Freddy Mombongo, tantôt par MarkoObradovic, avec un succès mitigé. Il recevra désormais le soutien de Chavarria et de Dahmane. Ces joueurs ne mettront-ils pas trop de temps à retrouver le rythme de match ? Eupen s'est révélé être une équipe qui combine bien, qui possède de bons footballeurs en ses rangs mais qui, à la fois, encaisse trop facilement et marque trop difficilement. Si les remises pour cause d'intempéries, puis la trêve hivernale avaient semblé couper leur élan, les germanophones ont vite retrouvé leurs esprits en allant s'imposer à Lokeren. Mohamed Dahmane (Bucaspor TUR), Ibrahim Maaroufi (Wydad Casablanca MAR), Pablo Chavarría (Anderlecht). Christian Kabasele (FC Malines), Pablo Caballero (FC Locarno SUI), Yacine Hima (contrat rompu). PAR DANIEL DEVOSDahmane ne mettra-t-il pas trop de temps à retrouver le rythme de match ?