Un insider de l'OM, qui passe ses journées dans les couloirs du Stade Vélodrome et du centre d'entraînement de La Commanderie, nous commente le phénomène Margarita Louis-Dreyfus.
...

Un insider de l'OM, qui passe ses journées dans les couloirs du Stade Vélodrome et du centre d'entraînement de La Commanderie, nous commente le phénomène Margarita Louis-Dreyfus. " A Marseille, elle gère tout, elle contrôle tout, elle veut tout savoir sur le club, tout passe par elle. C'est la grande patronne, la PDG de l'OM. On la voit peu, elle habite toujours en Suisse, elle ne vient que pour les grandes occasions, lors des gros matches, mais on sait qu'elle garde toujours un £il sur ce qui se passe dans le club. On l'appelle la Reine Margarita. Elle est affable, accessible, même un peu timide. Et fort attachée à l'OM. Ses trois enfants aussi : leur bonheur saute aux yeux dès qu'ils s'installent dans la tribune. Elle a une personne de contact, un conseiller foot : Vincent Labrune, qui est dans le conseil de surveillance de l'OM. Ils sont fort proches, elle l'écoute beaucoup. Elle est aussi respectée dans le monde de la Ligue 1. Elle a de très bons rapports, par exemple, avec Jean-Michel Aulas, le président de Lyon. Quand les deux équipes s'affrontent, tout le monde se tire la bourre, même les dirigeants, mais dès que c'est fini, Margarita et Aulas sont des copains. A Lyon, il y a une très bonne équipe féminine et Aulas lui a demandé pourquoi il n'y en avait pas à Marseille. Elle a vite réagi : l'OM a organisé un casting où 1.000 filles ont été testées, les meilleures ont été retenues et l'équipe sera opérationnelle dans quelques jours. Ici, on sait que Margarita cherche à vendre ses parts du Standard et il y a déjà eu des craintes : est-ce qu'elle ferait la même chose avec l'OM si les résultats ne suivaient pas ? Mais il n'y a aucun risque pour le moment car le club gagne des trophées et de l'argent. Dès que Didier Deschamps a été nommé comme entraîneur, on a vu qu'elle signait quelques gros chèques pour renforcer l'équipe : à ce moment-là, on a compris qu'elle voulait continuer l'£uvre de son mari. On verra cet été si elle poursuit sur le même chemin. Soit elle investit encore, soit l'OM se contente d'attirer des joueurs libres. Mais alors, ce sera probablement sans Deschamps, qui vise très haut et parle déjà des quarts de finale de la prochaine Ligue des Champions. Un départ de Deschamps pourrait redistribuer toutes les cartes car le club pourrait en souffrir et dégringoler, et à ce moment-là, on ne pourrait plus être sûr que Margarita prolongerait son règne ici. Parce qu'elle exige un Olympique de Marseille tout au sommet de la vague. "