" Depuis la trêve, l'équipe tourne étonnamment bien ", lance le coach Jean-Pierre Philippens qui travaille avec les adjoints Yves Menten et Robert Pelzer. " Personne ne s'attendait d'ailleurs à ce que notre trio fonctionne. Et pourtant... Ce qui se passe actuellement à Visé est exceptionnel. Certains avaient prédit que le club allait éprouver des difficultés étant donné le manque flagrant d'expérience. Aloys Nong (FC Brussels), Luciano Djim (Namur) et Frédéric Lebe (Sprimont) ont été transférés car il...

" Depuis la trêve, l'équipe tourne étonnamment bien ", lance le coach Jean-Pierre Philippens qui travaille avec les adjoints Yves Menten et Robert Pelzer. " Personne ne s'attendait d'ailleurs à ce que notre trio fonctionne. Et pourtant... Ce qui se passe actuellement à Visé est exceptionnel. Certains avaient prédit que le club allait éprouver des difficultés étant donné le manque flagrant d'expérience. Aloys Nong (FC Brussels), Luciano Djim (Namur) et Frédéric Lebe (Sprimont) ont été transférés car il fallait absolument renflouer les caisses. Ces deux derniers étaient trop souvent blessés et n'avaient plus envie. Il a donc fallu faire le ménage. Dorénavant, l'équipe compte sept ou huit joueurs qui n'ont pas de contrat mais qui jouent à fond. J'espère que certains d'entre eux évolueront parmi l'élite dans un avenir proche. On a effectué un renouvellement quasi-total de l'équipe en insérant une quantité non négligeable de jeunes et de très jeunes joueurs. Ces garçons ont été bloqués pendant cinq mois et peuvent enfin saisir leur chance. Des éléments tel le défenseur Terrence Genaux (20 ans), revenu d'Italie, ont déjà beaucoup progressé et donc beaucoup apporté. Le défenseur Daniel Kimoni (ex-Genk) est sur le banc parce qu'il a été légèrement blessé et... que l'équipe tourne bien. Il a failli partir à Heusden-Zolder mais son transfert a, malheureusement pour lui, capoté au dernier moment. C'est un plaisir d'entraîner Kim. Il ne va jamais tricher et est extrêmement professionnel. Il n'a pas bronché quand il a été placé sur le banc. Fabian Jacquemin l'a remplacé avec brio alors qu'il était précédemment cantonné à un statut de joker : aligné, écarté, aligné, écarté... Yannick Pauletti (20 ans) a retrouvé l'envie de jouer et s'est également imposé en défense. On a aussi bénéficié du retour de Manu Pirard. Sidi Farssi et Tonio Camarazza (20 ans) sont de petits gabarits mais apportent énormément à l'équipe. Roberto Mones, qui est passé par le Standard, est un joueur très créatif et est donc assez libre sur le terrain. Comme l'Ivoirien Roland Lamah d'ailleurs ! Ce dernier est d'un calme olympien sur le terrain malgré ses 16 ans. Il est très posé et écoute beaucoup. C'est un joueur extraordinaire ! Il possède toutes les qualités et joue soutien d'attaque. A l'heure actuelle, il peut tout tenter sur le terrain. Je le laisse jouer. Ça n'est vraiment pas le moment de lui mettre des bâtons dans les roues. A l'avenir, je n'aurai plus l'occasion d'entraîner pareil joueur. Cette saison, Guy Thiry, le président, devient plus raisonnable. Après l'expérience de l'exercice précédent, il a compris qu'il était impossible pour une ville comme Visé que son club évolue en D1. Un gouffre financier est né et est en train d'être comblé. Cette année, on mise tout sur la jeunesse. Le beau jeu est désormais de mise par rapport à l'année passée. Les gens reviennent au stade car ils retrouvent l'esprit de clocher. Avant, les joueurs arrivaient au stade avec une luxueuse voiture mise à leur disposition par le club. Ce n'est plus comme ça ". Tim Baete