Et de sept !

La ville baroque des Pouilles attendait la D1 depuis deux ans. Non que Lecce, fondé en 1908, ait un passé tellement étoffé parmi l'élite transalpine. Depuis la formation d'un championnat national unique en 1929, Lecce n'y a joué que douze saisons. Il n'a pas remporté le moindre trophée ni pris part à une joute européenne. A sept reprises, le club a été promu en Série A (la première montée remonte à 1984-1985). Jamais l'équipe ne s'est maintenue plus de trois saisons de suite. Son meilleur résultat remonte à 1999 avec une neuvième place. C'est la première promotion de Giovanni Semeraro (71 ans), propriétaire du club depuis 1994, depuis qu'il en a été nommé président, en 2006. Lecce a terminé troisième à deux points du champion, Chievo. Il méritait donc de monter via les playoffs. Lecce est la plus petite cité à abriter un club ...

La ville baroque des Pouilles attendait la D1 depuis deux ans. Non que Lecce, fondé en 1908, ait un passé tellement étoffé parmi l'élite transalpine. Depuis la formation d'un championnat national unique en 1929, Lecce n'y a joué que douze saisons. Il n'a pas remporté le moindre trophée ni pris part à une joute européenne. A sept reprises, le club a été promu en Série A (la première montée remonte à 1984-1985). Jamais l'équipe ne s'est maintenue plus de trois saisons de suite. Son meilleur résultat remonte à 1999 avec une neuvième place. C'est la première promotion de Giovanni Semeraro (71 ans), propriétaire du club depuis 1994, depuis qu'il en a été nommé président, en 2006. Lecce a terminé troisième à deux points du champion, Chievo. Il méritait donc de monter via les playoffs. Lecce est la plus petite cité à abriter un club de D1. Elle ne compte que 83.000 habitants et est la 59e ville italienne. L'entraîneur, Giuseppe Papadopulo (60 ans), qui dirige l'équipe depuis 2006, signe la deuxième promotion en Série A de sa carrière : il avait déjà fait monter Sienne. Sous sa conduite, Acireale et Fidelis Andria ont été promus de Série C en Série B. Peu après la montée, il a annoncé qu'il souhaitait poursuivre l'aventure et qu'il espérait bien voir son mandat prolongé. Quatre jours plus tard, il déclarait ne pas rester : trop de divergences d'opinion l'opposaient à la direction, non sur le plan financier mais sur le volet sportif. La direction du club a confirmé. Son successeur, Mario Berretta, entraînait Sienne la saison passée et son contrat n'a pas été reconduit bien qu'il ait assuré le maintien de l'équipe. Avec la promotion de Bologne, Chievo et Lecce (qui compte des supporters en Belgique, au Pays de Waes), la Série B, qui a perdu la Juventus, Naples et Genoa, promues, et Vérone, reléguée en D3 il y a un an, est dévastée. La Série B ne comptera plus le moindre ancien champion d'Italie, pas plus que des équipes qui attirent le public. La saison écoulée, Bologne (13.036 spectateurs) a eu la meilleure assistance mais l'année précédente, Naples attirait en moyenne 35.176 spectateurs et la Juventus faisait le plein à l'extérieur. Cette année-là, l'assistance moyenne en Série B a été de 8.598 supporters. Un an plus tard, elle était tombée à 5.730, le pire chiffre en dix ans. La montée de clubs comme Sassuolo, avec une assistance de 1.367 personnes en D3, risque de faire chuter encore la moyenne. JOHN ARNE RIISE (27 ans), l'ailier de Liverpool, rejoint l'AS Rome pour 5,5 millions d'euros. Le Norvégien jouait chez les Reds depuis 2001. Son salaire annuel passe de 1,5 à 1,7 million. Il a paraphé un contrat de quatre ans. Le club de la capitale a acquis le solde des droits de transfert du Monténégrin Mirko Vucinic. Lecce en possédait encore la moitié. Coût de l'opération : douze millions d'euros. PALERME est le plus actif sur le marché des transferts jusqu'à présent. N'ayant pas arraché de qualification européenne, il chamboule tout son noyau. Amauria signé à la Juventus, les défenseurs Cristian Zaccardoet Andrea Barzagli(à l'EURO avec l'Italie) rejoignent le VfL Wolfsburg. L'arrière Giuseppe Biavaportera le maillot de Genoa, un autre défenseur, Leandro Rinaudo, a jeté son dévolu sur Naples. Outre l'ancien gardien de Livourne, international italien, Marco Amelia(26 ans), plusieurs joueurs ont déjà signé en Sicile. Le médian Antonio Nocerino(23 ans, Juventus) est impliqué dans le transfert d'Amauri, son collègue Fabio Liverani(32 ans) vient de la Fiorentina, les défenseurs Andrea Raggi(24 ans, Empoli), le Danois Simon Kjaer(19 ans, Midtjylland) et Cesare Bovo(25 ans, Genoa, 3,5 millions) et l'attaquant Tulio De Melo(23 ans, Brésilien, ex-Le Mans) gonflent le noyau. Le week-end dernier, Palerme a acquis l'international Croate Igor Budan(28 ans) pour quatre millions. MARIO BALOTELLI, un espoir de 17 ans d'origine ghanéenne, a signé un contrat de trois ans à l'Inter mais il doit patienter jusqu'à ses 18 ans. A ce moment, il prolongera son contrat jusqu'en 2013. Il gagnera 1,2 million par an, soit vingt fois plus que maintenant. CAGLIARI a un nouveau portier : Federico Marchetti(25 ans), qui a fait fureur avec Albinoleffe, qu'il a aidée à monter en Série A. BOLOGNE a embauché le médian droit Christian Zenonide la Sampdoria. GEERT FOUTRÉ