L'été dernier, le Bayern a déboursé pas moins de 70 millions d'euros pour s'assurer les services de Franck Ribéry (25 millions), Luca Toni, Miroslav Klose, Marcell Jansen et JoséErnesto Sosa. Cet hiver, il a encore dépensé 12 millions pour le jeune défenseur central brésilien Breno. Jusqu'à l'année dernière, le club bavarois a toujours été très raisonnable en matière de transferts, privilégiant une gestion saine. Cependant, le manager Uli Hoeness savait qu'il fallait un choc psychologique après la décevante quatrième place du dernier championnat, qui avait privé le club d'une qualification po...

L'été dernier, le Bayern a déboursé pas moins de 70 millions d'euros pour s'assurer les services de Franck Ribéry (25 millions), Luca Toni, Miroslav Klose, Marcell Jansen et JoséErnesto Sosa. Cet hiver, il a encore dépensé 12 millions pour le jeune défenseur central brésilien Breno. Jusqu'à l'année dernière, le club bavarois a toujours été très raisonnable en matière de transferts, privilégiant une gestion saine. Cependant, le manager Uli Hoeness savait qu'il fallait un choc psychologique après la décevante quatrième place du dernier championnat, qui avait privé le club d'une qualification pour la Ligue des Champions. La tactique a porté ses fruits : après la Coupe de la Ligue en début de saison, puis la Coupe DFB, gagnée face au Borussia Dortmund, la formation d' Ottmar Hitzfeld a remporté le championnat. " C'est l'année des superlatifs ", a déclaré le vice-président Karl-HeinzRummenigge le week-end dernier. " Bientôt, Jürgen Klinsmann devra poursuivre sur cette lancée. J'espère que suite à la retraite d' Oliver Kahn, d'autres joueurs vont s'ériger en leaders et prendre l'équipe en mains ". Le gardien, âgé de 38 ans, met un terme à une superbe carrière. Cette saison, il a sans contesté été un des piliers du Bayern, même si celui-ci a beaucoup dépendu de son axe. Dès que Martin Demichelis, Mark van Bommel, Ribéry ou Toni faisaient défaut, la palette de stars s'enrayait et peinait face à plusieurs adversaires, parfois modestes. Rummenigge compare Toni à Gerd Müller, la légendaire machine à marquer du Bayern. Il a raison car l'international italien marque en moyenne un but par match. Il Bomber, comme l'a surnommé récemment le Kicker, présente un bulletin impressionnant. Il est le nouveau héros de la Bundesliga, de même que Ribéry, dont les plaisanteries détendent l'atmosphère. L'international français a délivré de superbes assists, il a conquis le public par sa technique raffinée et conduit quelques adversaires au désespoir. Un moment donné, la direction du Bayern a même tiré la sonnette d'alarme, craignant pour l'intégrité physique de son joueur, victime de tacles ravageurs. L'EINTRACHT FRANCFORT a récompensé son capitaine grec Ioannis Amanatidis (26 ans), un avant énergique, en lui offrant un nouveau contrat jusqu'en 2012. L'international suisse Christoph Spycher a également prolongé jusqu'en 2010. JAN SIMAK (29 ans), le médian tchèque, reçoit une nouvelle chance en Bundesliga. Le VfB Stuttgart a enrôlé le joueur de Carl Zeiss Iéna pour deux ans. DIETMAR BEIERSDORFER, le manager du HSV, a annoncé que la direction ne voyait pas d'un bon £il la participation aux JO de Vincent Kompany (22 ans). DANIEL IMHOF (30 ans), un médian canadien, reste au VfL Bochum jusqu'en 2010, avec option pour une année de plus. KLEMEN BODZEK (22 ans), un médian défensif, reste trois saisons de plus au MSV Duisburg. LA ZDF, la deuxième chaîne allemande, a demandé à Oliver Kahn d'analyser les matches de l'EURO. Le gardien du Bayern devrait se pencher sur les rencontres de la Mannschaft. Le gardien réfléchit à la proposition car le thème est délicat : en 2006, JürgenKlinsmann et son adjoint Joachim Löw l'avaient écarté au profit de Jens Lehman. L'ancien arbitre Urs Meier et Jürgen Klopp mettront fin à leurs activités télévisées après le Championnat d'Europe. WILLY SAGNOL (31 ans) n'a pas été sélectionné pour le match de Coupe UEFA contre le Zenit Saint-Pétersbourg. L'arrière français a été puni pour avoir critiqué OttmarHitzfeld dans la presse. Il s'est plaint d'avoir dû jouer dans l'entrejeu contre le VfB Stuttgart. Lucio a déclaré qu'il restait finalement à Munich. FRÉDÉRIC VANHEULE