Samedi, Nico Van Kerckhoven (39 ans) a mis un terme à sa carrière footballistique. Westerlo-Cercle était son dernier match à domicile et la semaine prochaine, il ne sera sans doute pas à Malines : une blessure musculaire l'empêche de s'entraîner depuis trois semaines. " Pour compter les kilomètres parcourus aujourd'hui, une main me suffit. Je me suis appuyé sur mon expérience ", a-t-il déclaré à l'issue du match.
...

Samedi, Nico Van Kerckhoven (39 ans) a mis un terme à sa carrière footballistique. Westerlo-Cercle était son dernier match à domicile et la semaine prochaine, il ne sera sans doute pas à Malines : une blessure musculaire l'empêche de s'entraîner depuis trois semaines. " Pour compter les kilomètres parcourus aujourd'hui, une main me suffit. Je me suis appuyé sur mon expérience ", a-t-il déclaré à l'issue du match. Van Kerckhoven a accumulé cette expérience tout au long d'une carrière qui l'a mené de Lint au Lierse (1988-1989), à Schalke 04 (1998-2004), au Borussia Mönchengladbach (2004-2005) et à Westerlo (2005-2010). International à 47 reprises, il a participé aux Mondiaux 1998 et 2002 ainsi qu'à l'EURO 2000. " Une telle carrière, qui s'étend sur plus de 20 ans, est fantastique ", commente Marcel Vets, le coordinateur des jeunes du Lierse. " Un joueur comme lui constitue un modèle pour les jeunes. " Vets a amené Van Kerckhoven en équipe fanion, équipe avec laquelle il a remporté son seul titre national, auquel s'ajoutent deux Coupes avec Schalke 04. " Nico a toujours été un garçon sain, un meneur en actes plutôt qu'en paroles. " A Westerlo, nul ne trouve d'anecdote réelle à propos de Van Kerckhoven. On répète que, malgré son âge, il manquera, tant ses états de service lui conféraient d'autorité,... ce qui n'a pas empêché le club de l'inquiéter en faisant mine de ne pas le sélectionner pour son match d'adieu, à cause de sa blessure. Alors que Nico se soumettait à deux traitements du genou par an, au début de la préparation et pendant la trêve hivernale, pour lui conserver sa souplesse. C'est une blessure musculaire qui a sonné le glas de sa carrière. En cinq saisons à Westerlo, le défenseur n'a inscrit que deux buts, dont un samedi, contre le Cercle, sur penalty. " Le gardien brugeois Bram Verbist m'a demandé comment j'avais fait. J'ai fermé les yeux... " Maintenant, Van Kerckhoven veut d'abord " prendre des vacances, des vacances et encore des vacances " et achever sa formation d'entraîneur avant d'entamer sa reconversion. Mais il est fort probable qu'une fois diplômé, il retournera où tout a commencé : à l'école de jeunes du Lierse. Jef Delen (33 ans) a également été fêté avant le coup d'envoi du match : il disputait son 300e match en D1 : " Nous avons coulé lors du premier match de la saison, à Malines. Un journaliste a écrit que Delen et Van Kerckhoven feraient mieux de jouer en Provinciale. Mais à mes yeux, Nico a été le meilleur de la saison. " Delen (en fin de contrat) n'évoluera plus avec un Van Kerckhoven, ex-back gauche qui a glissé au c£ur de la défense : " J'ai joué avec Nico pendant cinq ans, dont trois comme arrière gauche. Nico était toujours là quand on jouait dans mon dos. C'est aussi lui qui m'a aidé à surmonter les moments difficiles... Quel type ! "raoul de groote"On s'attend à le voir devenir formateur au Lierse, là où il avait débuté..."