Les Liégeois ne jouent pas à la roulette russe, n'entendent pas prendre trop de risques financiers pour embaucher Cédric Roussel mais sont toujours sur la balle. Kazan, le club russe du cogneur belge, espère récupérer une partie de la mise engagée pour acquérir Cédric Roussel à Genk, soit 1.250.000 euros. Le Standard a fait une première offre qui s'élèverait pour le moment à 500.000 euros. Les Russes ont tiqué et souhaiteraient noter des...

Les Liégeois ne jouent pas à la roulette russe, n'entendent pas prendre trop de risques financiers pour embaucher Cédric Roussel mais sont toujours sur la balle. Kazan, le club russe du cogneur belge, espère récupérer une partie de la mise engagée pour acquérir Cédric Roussel à Genk, soit 1.250.000 euros. Le Standard a fait une première offre qui s'élèverait pour le moment à 500.000 euros. Les Russes ont tiqué et souhaiteraient noter des chiffres revus à la hausse. A 750.000 euros, il y a gros à parier que Kazan accorderait son feu vert. C'est le jeu de l'offre et de la demande. En attendant, Kazan serait intéressé par un échange entre son buteur et le gardien de but australien de Pérouse, ZeljkoKalac. Cédric Roussel a d'ailleurs passé quelques jours à Pérouse, 4e en Série B mais qui a vécu une faillite en fin de saison passée. Milan Rapaic jouait alors pour le compte de ce club. " Le premier souhait de Cédric Roussel est de porter les couleurs du Standard ", avance son agent, Daniel Striani. " Il s'est entraîné avec plaisir à Sclessin. Maintenant, le Standard et Kazan doivent trouver un terrain d'entente. Je me dois d'insister sur la correction des deux clubs. Kazan, par exemple, respecte tous ses engagements. Cédric perçoit son salaire à heure et à temps. Cela dit, l'intérêt de Pérouse ne pouvait pas être négligé. C'est une alternative qui pourrait se révéler intéressante si le Standard et Kazan ne trouvent pas de terrain d'entente. Cédric doit avoir un nouvel employeur et jouer en compétition avant la fin du mercato ". Au Standard, l'affaire évolue tranquillement. Les Liégeois ont prêté Jari Niemi à Saint-Trond et Dennis Souza Geudes à Mons. Ils ont recruté Matthieu Assou-Ekotto, le milieu défensif de La Louvière, et seraient intéressés par un médian polyvalent. Le nom de Marcin Zewlakow avait été avancé mais selon Michel Preud'homme " c'est trop cher ". A propos de Cédric Roussel, il précise : " Il nous intéresse toujours autant mais on ne fera pas de folies. Nous négocions. Non, ce n'est pas grave s'il ne prend pas part au stage d'hiver au Portugal. Cédric s'est déjà entraîné au Standard avec l'autorisation de Kazan. Cette autorisation était limitée dans le temps et se terminait fin décembre. En cas d'accord, il sera directement opérationnel ". (P. Bilic)