COACH : David Gallego - ESP, 26/01/1972

Il a passé quasi toute sa carrière d'entraîneur à l'Espanyol, d'abord en jeunes puis entre l'équipe A et la B. Cette saison, il a enfin été nommé entraîneur principal.

Durant son unique période d'entraîneur intérimaire en 2018, il a préservé l'Espanyol de la relégation avec un 12 sur 15.

Il a ensuite dû céder sa place à Rubi, qu'il remplace à son tour, cette fois.

transferTs - In

Espinosa (Girona FC), Iturraspe (Athletic Bilbao), Prieto (CD Leganés), Vargas (Vélez Sarsfield, Arg).

Out

Duarte (UD Levante), Hermoso (Atlético Madrid), Perez (Al Ahli, Qat), Roberto (West Ham, Eng), Vázquez (Sporting Gijón).

VEDETTE : Marc Roca

L'Espagne ne doit pas se faire de souci pour les années à venir car une formidable levée vient de remporter l'EURO espoirs. Parmi eux, un médian de 22 ans, Marc Roca, qui est déjà convoité par toutes les grandes équipes d'Europe, à commencer par le Bayern Munich. On pourrait comparer Marc Roca à Kevin De Bruyne : il récupère le ballon assez bas pour amorcer ensuite très vite une attaque d'une superbe passe. À titre d'illustration, sur ses 56 passes par match, 90% sont adressées vers l'avant. C'est un pourcentage pharamineux. Sa clause de départ est fixée à 40 millions mais pourrait doubler d'ici deux ans. L'Espanyol détient donc de l'or en barre.

David Gallego -, Getty Images
David Gallego - © Getty Images
Marc Roca, Bagu Blanco/BPI/REX
Marc Roca © Bagu Blanco/BPI/REX
Il a passé quasi toute sa carrière d'entraîneur à l'Espanyol, d'abord en jeunes puis entre l'équipe A et la B. Cette saison, il a enfin été nommé entraîneur principal. Durant son unique période d'entraîneur intérimaire en 2018, il a préservé l'Espanyol de la relégation avec un 12 sur 15. Il a ensuite dû céder sa place à Rubi, qu'il remplace à son tour, cette fois. Espinosa (Girona FC), Iturraspe (Athletic Bilbao), Prieto (CD Leganés), Vargas (Vélez Sarsfield, Arg). Duarte (UD Levante), Hermoso (Atlético Madrid), Perez (Al Ahli, Qat), Roberto (West Ham, Eng), Vázquez (Sporting Gijón). L'Espagne ne doit pas se faire de souci pour les années à venir car une formidable levée vient de remporter l'EURO espoirs. Parmi eux, un médian de 22 ans, Marc Roca, qui est déjà convoité par toutes les grandes équipes d'Europe, à commencer par le Bayern Munich. On pourrait comparer Marc Roca à Kevin De Bruyne : il récupère le ballon assez bas pour amorcer ensuite très vite une attaque d'une superbe passe. À titre d'illustration, sur ses 56 passes par match, 90% sont adressées vers l'avant. C'est un pourcentage pharamineux. Sa clause de départ est fixée à 40 millions mais pourrait doubler d'ici deux ans. L'Espanyol détient donc de l'or en barre.