Le président Roland Duchâtelet écoute les avis sportifs de François Laureyssen, le directeur sportif du FC Ujpest, qui collabore avec Saint-Trond. Même si Laureyssen n'est pas lié au club limbourgeois. Guy Mangelschots, son directeur technique depuis des lustres, n'est-il donc pas menacé ?
...

Le président Roland Duchâtelet écoute les avis sportifs de François Laureyssen, le directeur sportif du FC Ujpest, qui collabore avec Saint-Trond. Même si Laureyssen n'est pas lié au club limbourgeois. Guy Mangelschots, son directeur technique depuis des lustres, n'est-il donc pas menacé ? " Non ", dit-il. " Pour être franc, je suis un peu seul pour l'aspect footballistique et heureux d'avoir un interlocuteur qui s'y connaisse. Nous avons mené les discussions avec le nouvel entraîneur, Henk Houwaart, ensemble, avec Roland. Mais nous avions commis des erreurs en choisissant successivement des entraîneurs inexpérimentés : Marc Wilmots, Herman Vermeulen puis Thomas Caers alors que le groupe était jeune. JackyMathijssen est l'exception. Son noyau était plus chevronné mais surtout, il s'est avéré être un coach d'envergure ". En trois ans et demi de présidence, Duchâtelet en est à son quatrième entraîneur et n'a encore connu aucun succès. Mangelschots : " Le classement vous donne raison, pas la qualité de l'équipe. Si le public nous soutient, c'est parce que Thomas a développé un bon football, ce qui n'a pas toujours été le cas dans le passé ". St-Trond cherche maintenant un équilibre entre ses racines hesbignonnes et la mondialisation menée par Wilmots. Le club a discuté avec Jan Ceulemans mais celui-ci ne semblait pas disposé à renoncer aux indemnités du Club en acceptant un contrat ailleurs ; et ce par rancune vis-à-vis de Bruges. Sef Vergoossen venait de signer au Japon. Eddy Snelders et Harm van Veldhoven avaient été cités mais ce dernier avait fait savoir qu'il honorerait son contrat au Cercle. Houwaart (61 ans) a un palmarès étoffé mais a passé quatre ans à l'étranger et se trouvait sous le soleil de Chypre quand il a été approché. Mangelschots : " Il a continué à suivre le football belge. Il a l'expérience requise et surtout la capacité à infléchir sa tactique en cours de match et à renverser celui-ci. Il est comparable à Ceulemans, comme entraîneur, mais il dégage plus d'enthousiasme ". Houwaart, qui intéressait des clubs étrangers, a signé un contrat jusqu'en fin de saison, avec option. JAN HAUSPIE