Fin août, le représentant de notre magazine au tirage au sort des poules de la Champions League avait abordé Eric Cantona et lui avait demandé une interview. " Pas sur le football, seulement sur la promotion de mes films ", a-t-il répondu. L'entretien accordé par Cantona au Guardian la semaine dernière ne porte pas vraiment sur le football. Le héros de ManU a parlé d'ident...

Fin août, le représentant de notre magazine au tirage au sort des poules de la Champions League avait abordé Eric Cantona et lui avait demandé une interview. " Pas sur le football, seulement sur la promotion de mes films ", a-t-il répondu. L'entretien accordé par Cantona au Guardian la semaine dernière ne porte pas vraiment sur le football. Le héros de ManU a parlé d'identité avec le quotidien anglais. " Mes grands-parents sont issus d'Espagne et de Sardaigne. Et moi ? Je suis français depuis deux générations. Mais je ne veux pas que les gens pensent qu'ils sont de tel ou tel pays. Je suis un être humain, je respecte chacun. Nous avons la chance d'avoir des cultures différentes, de pouvoir parler aux gens, de voyager et de respecter leur culture. " Il n'en constate pas moins la montée du nationalisme dans toute l'Europe. " C'est un problème économique, non ? On dirait que nous ne nous servons pas de l'histoire pour mieux comprendre le présent. L'histoire ne fait que se répéter mais on s'en moque. Remettre les compteurs à zéro. Des millions de personnes vont mourir mais ça ne fait rien. Car nous pourrons repartir à zéro sur le plan économique. " N'y a-t-il donc pas moyen d'inverser cette tendance ? " Si, en disant les choses telles qu'elles sont et en agissant. " Et de ce point de vue, le football peut jouer un rôle, d'après Cantona : " De plus en plus de supporters racistes vont se servir du foot dans le monde entier. Et nous les laissons faire. " Cantona de poursuivre : " On demande aux footballeurs de bien jouer mais, même s'ils ne se font pas entendre, il est important qu'ils surveillent la société et réalisent ce qui se trame autour d'eux. Il faudrait que plus de footballeurs et d'anciens joueurs se servent de leur statut. Pas de problème s'ils veulent se concentrer sur le seul football mais ils doivent au moins savoir ce qui se passe. "