GLEN DE BOECK LANTERNE ROUGE. VVV-Venlo a été vaincu dans le duel contre De Graafschap, où Yves De Winter était dans les buts. Les Limbourgeois, qui jouaient à domicile, ont ouvert la marque par Uchebo mais ont encaissé deux buts dans le dernier quart d'heure. En plus, l'Excelsior Rotterdam a pris un point contre ADO La Haye. Du coup, VVV-Venlo se retrouve dernier du classement, au goal-average. GlenDeBoeck ne perd pas courage. Il a déclaré, à l'issue du match : " Nous avons perdu prise à un moment où il ne se passait rien. Peut-être la pression était-elle trop forte ? Nous devons tirer des leçons de ce match et regarder vers l'avant. Le championnat est encore suffisamment long pour rectifier le tir. "
...

GLEN DE BOECK LANTERNE ROUGE. VVV-Venlo a été vaincu dans le duel contre De Graafschap, où Yves De Winter était dans les buts. Les Limbourgeois, qui jouaient à domicile, ont ouvert la marque par Uchebo mais ont encaissé deux buts dans le dernier quart d'heure. En plus, l'Excelsior Rotterdam a pris un point contre ADO La Haye. Du coup, VVV-Venlo se retrouve dernier du classement, au goal-average. GlenDeBoeck ne perd pas courage. Il a déclaré, à l'issue du match : " Nous avons perdu prise à un moment où il ne se passait rien. Peut-être la pression était-elle trop forte ? Nous devons tirer des leçons de ce match et regarder vers l'avant. Le championnat est encore suffisamment long pour rectifier le tir. " AISSATI REMONTE LA PENTE. Le médian marocain a rejoint la semaine dernière le noyau A de l'Ajax. Aissati s'est retrouvé sur une voie de garage cet été, après l'échec de son transfert à Vitesse. Frank de Boer, dont l'équipe est accablée par les blessures, lui octroie une dernière chance. Dans une interview au quotidien De Telegraaf, le médian a évoqué des mois difficiles, en soulignant qu'il rêvait toujours de montrer ce dont il était capable dans le noyau A de l'Ajax. " Mon contrat arrive à terme en juin prochain mais il n'est pas exclu que je rempile ". Par ailleurs, Dmitry Bulykin s'est blessé au genou contre le NAC Breda et Derk Boerrigter souffre du dos. L'AJAX A-T-IL CONJURÉ SA CRISE ? Le conseil d'administration s'est prononcé lundi soir. A la clôture de ce numéro, on ignorait si les 24 membres de ce conseil allaient choisir le camp de Johan Cruijff et donc délier les autres commissaires de leur mandat ou plutôt accorder leur confiance aux quatre collègues du monument, Edgar Davids, Marjan Olfers, Paul Römer et le président Steven ten Have. Une chose est certaine : ce tumulte a touché beaucoup de personnes dans le monde du football néerlandais. L'ancien international Tcheu La Ling, que Cruijff avait avancé comme candidat au poste de directeur général, a été accusé de corruption par Steven ten Have. Ling entreprend des démarches judiciaires et a déjà réagi dans les colonnes du Telegraaf : " Ces gens ne peuvent mesurer le tort qu'ils m'ont fait. Cette histoire est devenue un feuilleton dont je ne veux pas faire partie. Regardez combien de gens en pâtissent : Cruijff est accusé de racisme, moi de corruption. Bergkamp et Jonk n'ont pas été épargnés non plus. " C'est Edgar Davids qui a fustigé Cruijff. Commentant les déclarations de Sepp Blatter, qui s'était félicité de l'absence de racisme sur les terrains, l'ancien international a persiflé : " Au moins a-t-il présenté ses excuses, contrairement à Cruijff, qui a émis une remarque raciste sans formuler ensuite la moindre excuse. Je ne pense pas seulement à moi mais à tous ceux qui plient l'échine sous le joug du racisme. Je ne dis pas non plus que Cruijff est raciste mais ses propos l'ont été. " La juriste Marjan Olfers a reconnu à la TV avoir démissionné de son poste de membre du conseil d'administration par crainte des conséquences personnelles et professionnelles de certaines menaces. Elle n'a pas précisé leur nature mais on pense aux Ultras. RUUD VORMER EST TRÈS CONVOITÉ. Le médian de Roda JC, dont le contrat arrive à terme en juin, suscite l'intérêt de Feyenoord et de Vitesse. La NOS avait annoncé un peu trop hâtivement que le joueur avait déjà signé à Rotterdam. " Je n'ai pas eu de contact concret avec Feyenoord. Vitesse s'est renseigné auprès du club, pour clarifier ma situation. J'aimerais évidemment me produire au Kuip mais rien n'est fait. Nous avons le temps d'ici le mois de juin. " Dries Mertens, stérile pendant six matches, a retrouvé le chemin des filets contre Groningen (6-1) et en est à douze buts cette saison. Le médian du PSV a réagi laconiquement : " Nous aurions pu marquer davantage. " Le Feyenoord de Ronald Koeman reste irrégulier. Il s'est imposé, difficilement, contre le RKC, en infériorité numérique, mais sans développer un bon football. Une mauvaise répétition générale avant son match contre le PSV. Heerenveen, où Sven Kums est toujours titulaire, est invaincu depuis onze matches en championnat. Le club frison égale ses records établis en 2001 et 2004. Des pensionnaires de D1, seul le PSV fait mieux. Le club de Dries Mertens et de Stijn Wuytens n'a pas perdu depuis la première journée, à l'AZ.BREGT VERMEULEN" Quand je joue bien, tout est fantastique mais dans le cas contraire, tout est moche. " Jan Vertonghen