En onze ans de professionnalisme, Thomas De Gendt a remporté quatorze courses. Il ne trouve pas cela exceptionnel mais il a opté pour la qualité plutôt que pour la quantité. En 2011, pour sa première victoire en WorldTour, la première étape de Paris Nice, il a lâché Jens Voigt et Jérémy Roy après une échappée de 40 km et a résisté au retour du peloton. Au cours des années qui ont suivi, il s'est imposé avec plusieurs minutes d'avance ou a laissé sur place des compagnons d'échappée comme Andy Schleck ou Axel Domont.
...