lE coach FRANCKY DURY

Je suis extrêmement satisfait de notre premier tour. Nous avons montré que nous avions le rythme de la D1 tout en utilisant nos propres atouts : une pression haut dans le jeu et un football de combinaisons. Nous avons aussi honoré notre promesse de développer un beau football et d'amuser les supporters. Nous n'avons jamais adapté notre jeu à nos adversaires, ce qui me procure une énorme satisfaction. J'ai pourtant le sentiment que nous n'avons pas encore obtenu le maximum de nos possibilités. A certains moments, l'équipe aurait dû être plus sereine, soigner ses passes et faire preuve de plus d'efficacité devant le but.
...

Je suis extrêmement satisfait de notre premier tour. Nous avons montré que nous avions le rythme de la D1 tout en utilisant nos propres atouts : une pression haut dans le jeu et un football de combinaisons. Nous avons aussi honoré notre promesse de développer un beau football et d'amuser les supporters. Nous n'avons jamais adapté notre jeu à nos adversaires, ce qui me procure une énorme satisfaction. J'ai pourtant le sentiment que nous n'avons pas encore obtenu le maximum de nos possibilités. A certains moments, l'équipe aurait dû être plus sereine, soigner ses passes et faire preuve de plus d'efficacité devant le but. Je reste pourtant convaincu que nous allons connaître de moins bons moments. Notre fraîcheur finira bien par être entamée un jour, à cause du rythme de vie de mes joueurs (foot + boulot). Mais même si nous prenions une raclée, nous devrions en chercher les causes sans paniquer : avons-nous mal estimé certaines situations ? Notre défaite 1-5 contre St-Trond était due à un malheureux concours de circonstances. Nous avons été piégés en contre. Je n'ai pas de problème à le reconnaître. Nous n'avons pas eu de bol. L'écart entre Zulte Waregem et le Top 4 est moins grand que je ne le pensais. Ils recèlent plus de classe individuelle mais notre enthousiasme, notre engagement et une bonne organisation nous permettent de combler ce fossé. Nous devons poursuivre tranquillement de la même façon, sans vouloir progresser à trop grands pas, et voir en quoi nous pouvons nous améliorer sans perdre notre identité. Notre noyau de 24 joueurs doit laisser des places aux jeunes, à de bons joueurs de D2 et de D3 et à des éléments régionaux. Zulte Waregem doit rester le club de la région. Notre progression ne peut pas se faire au détriment de notre philosophie. Le Lierse a perdu son âme quand il s'est qualifié pour la Ligue des Champions. Il a écarté les jeunes au profit de soi-disant vedettes. Cela ne marche pas. Il faut rester les pieds sur terre et consolider ce qu'on a. l On ne peut passer sous silence les performances de Frédéric Dupré, Stijn Minne, NathanD'Haemers et Ludwin Van Nieuwenhuyze mais IbrahimSalou a été le plus dangereux en attaque. Il est difficile de le priver du ballon, il ne craint pas les duels, il travaille et il est collectif. Cet arrière gauche possède le potentiel requis pour s'imposer en D1. Pendant la préparation, il a longtemps été en balance, mais par manque d'assurance, l'ancien joueur d'Anderlecht et de Willem II a perdu son duel face au droitier Stijn Minne, qui occupe sa place. JOUEURS UTILISéS : De Brul (16), D'Haemers (17), D'Hollander (7), Dindeleux (5), Dupré (17), Ibrahim (17), Leleu (17), Matthijs (17), Meert (16), Merlier (14), Minne (18), Sengier (4), Sergeant (17), Tankary (3), Van Nieuwenhuyze (17), Van Ryckeghem (1), Van Steenbrugghe (4), Vandendriessche (8), Vermast (1), Verschuere (17), Wiggers (1). BUTEURS : De Brul (1), D'Haemers (3), Dupré (4), Ibrahim (6), Leleu (2), Matthijs (4), Meert (6), Sergeant (6), Van Nieuwenhuyze (2). CARTES JAUNES : 26 CARTES ROUGES : 2 PENALTIES : 2 pour (1), 3 contre (2). CORNERS : 89 pour, 74 contre. FAUTES : 299 commises, 251 subies. FRÉDÉRIC VANHEULE" LE FOSSÉ ENTRE ZULTE WAREGEM ET LE TOP 4 EST MOINS GRAND QUE JE NE LE PENSAIS "