L'été dernier, quand le Real a loué Antonio Cassano (25 ans) à la Sampdoria, peu de monde aurait misé aurait misé un centime sur les chances de l'enfant terrible de se refaire une place dans le Calcio. Les pourparlers avec Milan, l'Inter, et la Lazio n'ont d'ailleurs pas abouti en raison du caractère du joueur. Dans le passé, l'avant avait reçu toutes les chances possibles et imaginables mais il avait échoué à l'AS Rome et au Real. Prestations médiocres, disputes avec les coaches, crises de colère sur le terrain : il était devenu un problème.
...

L'été dernier, quand le Real a loué Antonio Cassano (25 ans) à la Sampdoria, peu de monde aurait misé aurait misé un centime sur les chances de l'enfant terrible de se refaire une place dans le Calcio. Les pourparlers avec Milan, l'Inter, et la Lazio n'ont d'ailleurs pas abouti en raison du caractère du joueur. Dans le passé, l'avant avait reçu toutes les chances possibles et imaginables mais il avait échoué à l'AS Rome et au Real. Prestations médiocres, disputes avec les coaches, crises de colère sur le terrain : il était devenu un problème. Ces dernières semaines, Cassano retrouve le niveau footballistique qu'il avait à Bari en 2000-2001 et qui lui avait permis de signer à l'AS Rome. Il était alors considéré comme un des plus grands talents transalpins du début du millénaire. La Sampdoria est certaine d'avoir enfin trouvé le successeur de Roberto Mancini. L'ancien international entraîne l'Inter mais de 1982 à 1987, associé à Gianluca Vialli, il avait mené la Samp au titre, quatre Coupes d'Italie et à une Coupe des Coupes. Encore faut-il que Cassano reste à Gênes ce qui n'est pas évident même si le directeur technique Giuseppe Marotta ne fait pas une montagne du montant à débourser pour acquérir le joueur " Le transfert définitif s'élève à 5,5 millions d'euros. C'est jouable ". Talentino souhaite rester mais son salaire constitue la principale pierre d'achoppement. Le Real lui verse un traitement annuel de 4,2 millions et pendant sa location, la Sampdoria prend 1,2 million à sa charge. Cassano se veut rassurant : " Si le président RiccardoGarrone souhaite me conserver, il peut tailler dans mon salaire ". Mais au-delà ce cela, la direction du club se demande si cela vaut vraiment la peine de conserver le joueur qui, dimanche contre Torino, a pété les plombs pour la quatrième fois. Et là dedans, on ne compte pas les gestes significatifs qu'il a adressés aux supporters de l'Inter après son but égalisateur. En début de championnat, il avait a la base d'une échauffourée à Catane, quelques semaines plus tard, il s'en était pris au coach adverse et début décembre, à Florence, il s'est fâché tout rouge contre l'arbitre. Cette fois, Cassano a dépassé les limites, il a hurlé sur un referee, lui a lancé le maillot à la figure et l'a menacé de lui casser la gue... à la sortie. Avant de quitter le stade, Cassano a présenté ses excuses mais il y a fort à parier qu'il va prendre plusieurs journées de suspension, Cassano est tellement brillant que le sélectionneur national Roberto Donadoni le suit de près. Il est en passe de faire oublier ses deux faibles prestations en tout début des qualifications contre la Lituanie et la France en 2006, Mais avec des gestes pareils, il perd ses chances d'être repris pour l'EURO où il entre en concurrence avec Antonio Di Natale, Fabio Quagliarella et Alessandro Del Piero pour une place aux côtés de Luca Toni. AMAURI, l'avant de Palerme, devrait obtenir un passeport italien. Le Brésilien joue en Italie depuis 2001 et espère évidemment figurer dans la sélection pour l'EURO. LA JUVENTUS a sanctionné Pavel Nedved, qui a été exclu lors du derby contre le Torino pour avoir tiré les cheveux du défenseur Gianluca Comotto. Comme le Tchèque n'en est pas à son coup d'essai, il a écopé d'une amende de 7.000 euros. Raffaele Palladino, l'attaquant dont le contrat arrive à échéance en 2010, a prolongé d'un an. Le médian Cristiano Zanetti, qui avait écopé de deux matches de suspension suite à son exclusion à la Reggina, a vu sa peine diminuée de moitié. KAKA, touché au genou, n'a pas été aligné contre la Lazio. Entre-temps, le Brésilien a prolongé son contrat jusqu'en 2013 et touchera 9 millions d'euros par an. En guise de précaution, Andrea Pirlo et Alessandro Nesta, légèrement blessé, ont aussi été laissés au repos mais se sont entraînés normalement dimanche matin en vue du match contre Arsenal. GABY MUNDINGAYI, pas totalement remis du coup reçu la semaine précédente, est monté au jeu à la 60e et sa combativité, avec un nouveau carton à la clé, lui a valu une des meilleurs cotes de la rencontre après Rolando Bianchi. Anthony VandenBorre (Genoa) est une nouvelle fois resté sur le banc. STEVEN VAN DUYSE