David Beckham (26 ans) est à nouveau arrivé deuxième au classement du Joueur FIFA, comme en 1999, mais il s'en fiche car il est plus populaire que jamais. Couvert d'honneurs avec Manchester United (une C1, 5 championnats et 2 coupes d'Angleterre), il a longtemps été sifflé dans tous les stades d'Angleterre et critiqué dans la presse pour avoir annihilé toutes les chances de l'équipe nationale à la Coupe du monde 98 en étant exclu contre l'Argentine. ...

David Beckham (26 ans) est à nouveau arrivé deuxième au classement du Joueur FIFA, comme en 1999, mais il s'en fiche car il est plus populaire que jamais. Couvert d'honneurs avec Manchester United (une C1, 5 championnats et 2 coupes d'Angleterre), il a longtemps été sifflé dans tous les stades d'Angleterre et critiqué dans la presse pour avoir annihilé toutes les chances de l'équipe nationale à la Coupe du monde 98 en étant exclu contre l'Argentine. Mais il est devenu un héros national pour avoir aidé l'Angleterre à se qualifier pour le prochain Mondial, notamment en égalisant grâce à un de ses merveilleux coup-francs lors du dernier match de qualification contre la Grèce. Beckham: "Il y a deux ans, j'avais déjà terminé deuxième à Bruxelles derrière Rivaldo, mais tant pis. 2001 fut une année étonnante pour moi, surtout par rapport à l'équipe d'Angleterre. On était nulle part et finalement on part en Asie!" Malheureusement, le problème de Beckham s'est inversé et placé au sein-même de son club de Manchester United où il a débuté il y a dix ans! Confronté au fait que le manager Ferguson l'a écarté après la déroute par 3-1 à Highbury, Beckham a dit à Zurich sans convaincre que son mal au dos allait beaucoup mieux! Alors que le problème n'est pas là. Ferguson estime que son rendement est insuffisant du fait d'une fatigue importante, mais c'est le genre de remarques que Becks n'accepte pas. Il a toujours l'habitude de se donner à fond sur un terrain et n'admet la fatigue; elle ne fait pas partie de son schéma de pensée. Il y a une autre version à la décision de Ferguson. Le manager écossais de Man U est en fin de contrat, à l'inverse de la plupart des joueurs. Comment, dès lors, peut-il conserver la même autorité sur son équipe? En faisant un exemple avec Beckham, pardi. Le message est clair: Ferguson veut des joueurs affûtés et totalement concentrés, autrement ils ne jouent pas. Alors, Beckham pense-il trop à l'Angleterre ou à ses négociations? "J'ai encore 18 mois de contrat avec Man U et ce ne serait pas correct d'évoquer nos discussions", dit-il. "Mais j'ai toujours été heureux de jouer à Old Trafford et je ne dois pas convaincre les fans des Reds de la chose. Mon seul regret, pour l'heure, est de ne pas encore avoir brillé avec l'Angleterre dans un grand tournoi".