Il y avait déjà Josemi (26 ans, ex-Malaga), Antonio Nunez (26 ans, ex-Real et impliqué dans le transfert de Michael Owen), Luis Garcia (26 ans) et Xabi Alonso à Anfield, sans oublier Mauricio Pellegrino, un Argentin de 33 ans qui a joué huit ans en Espagne. Depuis la semaine dernière, l'enclave espagnole du Mersey s'est enrichie d'une tête. Pour donner plus de poids à l'attaque de Liverpool, Rafael Be...

Il y avait déjà Josemi (26 ans, ex-Malaga), Antonio Nunez (26 ans, ex-Real et impliqué dans le transfert de Michael Owen), Luis Garcia (26 ans) et Xabi Alonso à Anfield, sans oublier Mauricio Pellegrino, un Argentin de 33 ans qui a joué huit ans en Espagne. Depuis la semaine dernière, l'enclave espagnole du Mersey s'est enrichie d'une tête. Pour donner plus de poids à l'attaque de Liverpool, Rafael Benitez a engagé Fernando Morientes. Agé de 28 ans, il est un des meilleurs avants ibériques et un des moins estimés. Morientes vient d'Extremadura, une province inhospitalière. Le monde du football l'a découvert à l'âge de 17 ans, à Albacete. La Real Saragosse l'a transféré. En deux saisons, il a inscrit 28 buts pour elle. Le Real Madrid l'a raflé. A cette époque, il prenait les meilleurs joueurs des clubs moyens. Morientes a répondu aux attentes. Il a marqué deux fois en vingt minutes lors de ses débuts contre Salamanque et a fait partie de l'équipe championne d'Europe en 1998. Durant les quatre saisons suivantes, Morientes a encore remporté deux Coupes d'Europe, en 2000 et 2002. Les années impaires, il a été champion d'Espagne. Mais voilà : Florentino Perez, le flamboyant président du Real, voulait une équipe de stars. Il convoitait Ronaldo. En août 2002, le héros de la World Cup a été transféré à Bernabeu alors que Morientes avait été sacré meilleur buteur avec 18 goals quelques mois auparavant. Hierro et Raúl l'ont défendu mais il a atterri sur le banc et a rejoint Monaco quand il a aussi perdu sa place en équipe nationale. Il a été le meilleur buteur de la dernière Ligue des Champions, avec neuf réalisations, dont deux contre le Real. Il a perdu la finale contre Porto mais a reconquis sa place en équipe nationale et est revenu au Real, l'été dernier. Jose Antonio Camacho l'a convaincu qu'il y avait encore un avenir mais après trois matches, l'entraîneur a été limogé et Morientes est resté numéro quatre après Raul, Ronaldo et Owen. Six mois et un seul match plus tard, Morientes a émigré à Liverpool. COUPE DE LA LIGUE. En demi-finale aller, Chelsea et Manchester Utd se sont séparés sur un nul blanc. L'autre demi-finale, Liverpool-Watford, s'est achevée sur la victoire 1-0 des Reds. JAMIE REDKNAPP quitte Tottenham pour Southampton, l'équipe de son père Harry. BARRY FERGUSON (Blackburn) et Stephane Henchoz (Liverpool) semblaient en bonne voie d'être transférés aux Glasgow Rangers, dimanche. Le club a vendu le Français Boumsong à Newcastle. ROBBIE SAVAGE va à Blackburn. BUTEURS : 1. Henry (Arsenal) 16 buts ; 2. Johnson (Crystal Palace) 13 ; 3. Pires (Arsenal), Defoe (Tottenham) 10 ; 5. Wright-Phillips (Man. City) 9. (P. T'Kint)