Ostende a tiqué en découvrant le calendrier. Durant ses neuf premiers matches, il croise le fer avec les six clubs qui ont disputé les derniers PO1, ce qui le met sous pression pour les trois autres joutes. La saison passée, Ostende n'a pas pris un seul point contre le top six et a dû se rabattre sur les 18 autres matches. Les statistiques n'ont pas été reluisantes : 52 buts contre, deux matches sans en encaisser et seulement 29 buts pour. Seul Lokeren a fait pire. La mission du club était claire, pendant l'intersaison : améliorer la stabilité défensive et trouver un avant capable de marquer dix à quinze buts.
...