Le week-end dernier, après deux mois de disette, Catane espérait rejouer un match à domicile devant des spectateurs. Dans un premier temps, le tribunal régional de Catane avait levé l'interdiction d'organiser jusqu'au 30 juin des matches à domicile (dans ce cas-ci sur terrain neutre) avec public. Mais l'instance juridique supérieure a confirmé que la décision du 14 février, prise suite aux graves incidents qui avaient émaillé le derby contre Palerme le 2 février - un policier était décédé dans les rixes - devait être maintenue, et que Catane recevrait l'AS Rome au stade Via del Mare de Lecce et à guichets fermés, avant, pendant et après la joute.. Les autres clubs de D1 rejouent depuis devant leur public, ou du moin...

Le week-end dernier, après deux mois de disette, Catane espérait rejouer un match à domicile devant des spectateurs. Dans un premier temps, le tribunal régional de Catane avait levé l'interdiction d'organiser jusqu'au 30 juin des matches à domicile (dans ce cas-ci sur terrain neutre) avec public. Mais l'instance juridique supérieure a confirmé que la décision du 14 février, prise suite aux graves incidents qui avaient émaillé le derby contre Palerme le 2 février - un policier était décédé dans les rixes - devait être maintenue, et que Catane recevrait l'AS Rome au stade Via del Mare de Lecce et à guichets fermés, avant, pendant et après la joute.. Les autres clubs de D1 rejouent depuis devant leur public, ou du moins devant leurs abonnés. Cette sanction extra sportive a des conséquences sportives. Catane n'a plus gagné depuis le 2 février. Pire, elle n'a pris que deux points sur 27, grâce à des matches nuls contre Sienne et Messine. Le club a glissé à la 13e place, suite à cette série noire. Il y a quelques semaines déjà, le président de Catane avait reproché aux joueurs de considérer les incidents du 2 février et les sanctions prises ensuite comme un alibi à leur faillite sportive. Ils ont perdu toute concentration. Cette saison, aucun autre club n'a encaissé autant de buts que Catane. En fait, l'équipe ne tournait déjà plus avant les fameux incidents. Les Rossoblù ont fait match nul à l'Atalanta avant le derby contre Palerme mais leur dernière victoire date du 23 décembre. Les Siciliens avaient battu la Sampdoria 4-2 et s'étaient emparés de la quatrième place, donnant accès au tour préliminaire de la Ligue des Champions. C'était un succès inespéré pour un club promu trois mois auparavant, pour la première fois depuis sa rétrogradation en 1984. C'est surtout à domicile que le club a posé les jalons de son brillant départ. Aux pieds de l'Etna, avant la visite de Palerme, il n'avait perdu qu'un seul match et n'avait concédé que trois nuls. Malgré ses problèmes, Catane ne songe pas à changer d'entraîneur. Pasquale Marino reste le patron du vestiaire et du terrain. MESSINE a renvoyé Alberto Cavasin. C'est le dixième entraîneur limogé en Série A cette saison. En huit matches, le coach n'a gagné que huit unités. Son successeur n'est autre que... son prédécesseur. Bruno Giordano a été limogé le 29 janvier dernier. Il avait pris seize points en 21 joutes. Le mois dernier, Torino et Cagliari avaient également réengagé le coach avec lequel ils avaient entamé la saison. GIANCARLO ABETE, un économiste de 56 ans, est le nouveau président de la fédération italienne, depuis le 2 avril. Son prédécesseur, Franco Carraro, avait démissionné au printemps 2006, suite au scandale de corruption. Il avait été remplacé par deux commissaires du gouvernement : Guido Rossi, puis Luca Pancalli. Abete avait été engagé à la fédération en 1988 par le président d'alors, AntonioMatarrese. Il aurait dû devenir président en 2000 : il avait obtenu la majorité des voix mais s'était heurté au veto de la Ligue. Il était vice-président depuis 2001. FIAT devient le sponsor principal de la Juventus pour trois ans, à dater de l'exercice prochain. L'entreprise automobile rapportera 33 millions au club. La Vieille Dame a de fortes chances de remonter en Série A. Pour rappel, le champion et son dauphin sont automatiquement promus. JEAN-FRANCOIS GILLET et Bari ont fait un petit pas vers le maintien (1-1 contre Frosinone). CédricRoussel n'a pas participé à la victoire de Brescia sur Arezzo (1-0). En D1, la Lazio s'est imposée sur le même score mais Gaby Mundingayi a disputé toute la rencontre. GEERT FOUTRé