NOVAK DJOKOVIC (24 ans) reste le roi du circuit masculin. Le Serbe s'est adjugé son quatrième titre de Grand Chelem en cinq tournois et le cinquième de sa carrière. A Melbourne, il a vaincu Rafael Nadal au terme d'un véritable marathon de près de six heures, en cinq sets.
...

NOVAK DJOKOVIC (24 ans) reste le roi du circuit masculin. Le Serbe s'est adjugé son quatrième titre de Grand Chelem en cinq tournois et le cinquième de sa carrière. A Melbourne, il a vaincu Rafael Nadal au terme d'un véritable marathon de près de six heures, en cinq sets. VICTORIA AZARENKA, la tombeuse de Kim Clijsters, a également vaincu la Russe Maria Sharapova pour remporter l'Open d'Australie. La Biélorusse de 22 ans a gagné son premier grand tournoi et s'empare en même temps de la première place mondiale. DOUBLES. Svetlana Kuznetsova et Vera Zvonareva se sont adjugé le double féminin contre les Italiennes Sara Errani et Roberto Vinci. Chez les messieurs, les Bryan ont été battus par le duo Leander Paes- Radek Stepanek. FED CUP. Les 4 et 5 février, la Belgique affronte la Serbie au premier tour, à Charleroi. Ann Devries n'a pas la tâche facile : Clijsters a déclaré forfait tandis que YaninaWickmayer et Kirsten Flipkens n'ont pas encore atteint leur pic de forme. Devries a aussi fait appel à Tamaryn Hendler et à Alison Van Uytvanck. Les Serbes alignent rien moins que Jelena Jankovic et Bojana Jovanovski. RUBEN BEMELMANS (24 ans) s'est qualifié pour la finale du tournoi de Heilbronn, un challenger. Le Limbourgeois a battu le jeune Canadien Vasek Pospisil pour atteindre l'antépénultième stade du tournoi. Il y a pris la mesure de l'Allemand Stebe pour affronter un autre joueur local, Phau, en finale, sans succès cette fois. KIM CLIJSTERS allège son programme avant l'été. Indian Wells et Miami restent à son agenda. Avant Roland Garros, elle ne jouera sans doute aucun tournoi sur terre battue, à l'exception de Madrid. Kim, qui a quitté le top 30 suite à sa défaite à l'Open d'Australie, prend la situation avec une bonne dose de philosophie. " Ne plus figurer dans le top 10, avec toutes les obligations que cela engendre, est un véritable luxe. L'année dernière, j'ai été souvent stressée à cause de tout ça. "