C'est une partie de cache-cache. Un jeu puéril pour certains, une simple façon d'être selon d'autres. À la fin de l'entraînement, René Vandereycken demande à voir son élément perturbateur, détonateur et grand espoir de Molenbeek. " On en a pour combien de temps ? ", l'interroge alors le jeune attaquant. Vandereycken, jamais dispo pour se débiner, le sermonne bien fort : " Tu es un joueur professionnel ? " " Oui. " " Alors, ta vie, c'est le club et tu peux attendre un peu. " Réfugié dans son bureau, Mighty René laisse volontairement tourner la montre. Ce n'est pas un gamin de 21 ans qui va lui apprendre les bonnes manières. Quand le coach se décide enfin à le recevoir, c'est la surprise. Frédéric Pierre a filé, depuis des plombes.
...