Lundi

Photoshop. L'excès de zèle amène l'excès de vitesse : Vazquez perd son permis B, il voulait être à l'heure à l'entraînement - pas de danger que ça arrive à Vadis. Habitude prise depuis Verhaeghe, le photographe vient re-clicher l'équipe : depuis septembre, 5 joueurs sont partis, le staff a changé de moitié. Dans la presse polonaise, Sobota parle des jalousies du vestiaire : le porte-parole corrige, le traducteur a mal pigé. Virez-moi ce traducteur.
...

Photoshop. L'excès de zèle amène l'excès de vitesse : Vazquez perd son permis B, il voulait être à l'heure à l'entraînement - pas de danger que ça arrive à Vadis. Habitude prise depuis Verhaeghe, le photographe vient re-clicher l'équipe : depuis septembre, 5 joueurs sont partis, le staff a changé de moitié. Dans la presse polonaise, Sobota parle des jalousies du vestiaire : le porte-parole corrige, le traducteur a mal pigé. Virez-moi ce traducteur. Stade fatal. Roger Vanden Stock ne stresse pas : " Si le Standard a résorbé 24 pts via les PO, nous aussi on peut le faire. " Et ajoute : " Haan et Rensenbrink, le public les a aussi sifflés. " Et Milivojevic & De Zeeuw, leur ego de remonter. L'architecte mauve revoit le 3e anneau du parc : 8 m plus bas, Michou pourra toujours bronzer en terrasse de La Coupe. Van Holsbeeck revit son cauchemar Allatta : au procès Ye, l'avocat de Gaone dit que DG Herman devait être inculpé pour avoir organisé la rétro-commission du p'tit Pietro via les Antilles et Monaco. Belle équipe, Monaco. Gare aux Luxos. Lozano-Ezekiel, destins communs : Imoh ne sera pas belge, la Chambre le trouve moins précieux pour le pays... qu'un player de cricket de P3. Manquerait plus qu'après ça, Imoh croise le fils Desloover. Nations, suite : Bulot choisit le Gabon et non la France, un grand ouf chez Ch'ti Frank. Et Moris la joue Guy Hellers : le portier du Stayen est repris par le Luxembourg contre le Cap Vert, tout bon pour les barèmes Duchâtelet à la revente. Dire que Roland a laissé filer Goreux, authentique capé haïtien. Samba con Timmy. Simons révèle son truc pour aller au Brésil : " Il y aura des blessés, et des places à prendre. " Radja, Steven & Co, mettez les jambières avant l'Ivoire, Timmy est chaud boulette. Si la limace brugeoise joue une microseconde en juin, il biffera le vieux Van Moer (37 ans) des listes. Mais pour coiffer Milla (42 ans), Timmy devra tirer jusqu'à 2022 et faire des implants crépus. Système D. Duchâtelet veut " supprimer les partis politiques ", à commencer par la liste LP de Laeken. Le grand Duduche quitte la Ligue (d'Im)Pro, il a assez vu le chapeau boule du (Michel) Dupont T dont il trouve la gestion opaque et partisane. Sinon, outre Carcela, il y avait bien une 2e victime de la semelle du 8 décembre : " En 4 jours je n'ai ni mangé ni dormi, j'ai perdu 5 kg ", révèle Ruytinx. E=mc2, mon Felice. Mazzù est le Carolo 2013 en catégorie Sport... et rêve de moustache : " Dans une autre vie, j'aurais bien été Albert Einstein. " Théorie de la relativité, suite : Norbert Beuls meurt à 57 ans, la tignasse limbourgeoise avait tenu la défense carolo avec le père Vossen. Un temps où le Sporting flahute mangeait du Mauve avec Berto Bosch tapant des volées de 40 m dans un Mambour en lave. Et avec toiture. Opération-charme. ANeerpede, on serre les rangs. Vanden Borre (" Ceux qui s'attaquent à lui s'attaquent à nous ") et Deschacht (" Le coach le plus correct que j'aie eu ") sont réquisitionnés pour louer leur T1 : Anthony a déjà oublié qu'en novembre, il vomissait ce gus qui l'avait mis en cave. Prochaine étape, l'entraînement ouvert avec Super-Roger en mode " Venez casser la gueule à moi " ? Les mini-abonnements PO1 sont réduits de 10 % : mais qui payerait le C4 à une brique du grand Johnny ? Notez, y a pire : un ex-T2 du Beerschot touche 136 euros d'indemnités pour... 5 mois sans salaire au Kiel. Vital kiffe Andy. Borkelmans vit son quart d'heure warholien : Wilmots préférant la Promenade des Anglais, T2 Vital se glisse sur la photo entre Scolari, Van Gaal & Capello. Les coaches du Mondial tiennent work-shop à Florianopolis, l'Union Belge a aussi dépêché son chef marketing vérifier les piquets du camping de Rio... et son cuistot sur les marchés goûter la bacalao brazileira. Sur les nicnacs Courtois-Mignolet, Vande Walle est formel : " On a du caviar, ne faisons pas de soupe. " Les aphorismes du Flupke nous manquaient. Anzhi Blues. Genk émerge des nids de poule moscovites : le Racing partage le scrabble contre Makhachkala, l'Europa League reste plus chouette que la Belgique (0-0). Le duo Degraen-Jacob fraternise avec un fan torse nu... quoique tatoué d'un " Dirk buiten " : déjà, pas de risque d'un pavé traînant en poche. Au prochain tour avec AZ, Advocaat revoit ses amis belges quittés trop tôt. Dos rond. Comme à la TV flamande Di Rupo montre son dos musclé, le charme opère : Leone reprend espoir, Super-Elio promet de relire le dossier depuis le début. Avec enclos pandas au Tondreau ? Antoine donne sa réponse mi-mars, le Ministre a mal lu son calendrier foot : avec des PO3 débutant fin mars, dur de se camoufler derrière une culbute. Série... Un long poireau d'1,87 m taille un peu plus la tulipe batave : comme à l'aller, Vanaken mange du mauve, Anderlecht broute sa 8e poussière saisonnière, Kaya a bien fait de passer en espion la veille à Neerpede (2-1). Tout marche sur la tête : Harbaoui clôture un flow barcelonais, Chancel chancelle, même Odoi a fait son possible en butant pour ses ex. Et ajoute que Maes est fait pour Anderlecht : " Si du moins les divas acceptent de bosser car, avec Van den Brom, on ne faisait que des balades digestives. " ... noire. Paradoxalement, Van den Brom ressort de Daknam renforcé : son chariot purple a montré des crocs, Deschacht avait juré que ses sbires joueraient pour leur T1. Et Van Holsbeeck de repasser à la presse, disque habituel sous le bras : " Le coach finit la saison. " Et pas après, chef ? " Ariel est bien parti sur un titre... ", glisse le DG. St-Guidon n'a jamais aussi mal porté son nom : qui ramène du pilotage ? Francky Dury ne perd pas de temps : " Anderlecht ? Tout le monde veut y aller. " Indice Down-Herman. Dans La Libre, Van Holsbeeck cote son mercato hivernal : " 0 sur 10 ! " A moins de rapatrier Mbokani qui craint un retour à Kiev ? Plan troué, Timochenko est libérée : Herman vote Ianoukovitch. Ou alors faire comme Schaerbeek en provinciales du Brabant : virer tous les joueurs pour insuffisance. Animaux en folie. Outre ses pandas, le Hainaut fête aussi Zèbres et Dragons. Charleroi gagne son salut contre Zulte, Mehdi avait raison : Carolos are Back... en PO2 (3-2). Pour l'Essevee, 2014 sonne toujours faux : 3e défaite depuis la reprise, la slash dorée de Thorgan aurait pour pouvoir caché de muer en plomb les godasses des collègues... et les gants de Bossut. Mons regagne, dommage que ce soit des matches en bois : à Courtrai Dussenne arrose des 2 côtés, même Arbitman repart en héros, c'est dire (1-2). " Mieux vaut 15 guerriers que 18 brebis " dit Angeli : et des pandas ? Soirée-thème. Double fric-frac au Breydel, Malines sert le hold-up au Cercle avant d'être détroussé au money time : de 0-2 à 3-2 en 5 min ! La recette : pour les 115 ans du club... pardon du Cercle, les locaux jouaient avec la tunique vintage des Olsen, Ukkonen, Kooiman & Weber. L'air de la mer sans doute, Ostende-Lierse fait aussi soirée chassé-croisé... et costume : pour le Carnaval, tous les fans déguisés entraient gratos (3-2). Guy Thys revival. Sûr, Wilmots a tout chipé chez la veuve à Guy Thys, patte de lapin, fer à cheval, gousse d'ail et bâton-sourcier : les Diables auront menu-minceur vers l'Euro 2016. La Bosnie peut venir avec son Dzeko que notre Vince bouffe déjà à l'entraînement, Chypre naturaliser Laurent Fassotte, Israël nourrir son Arbitman avec les vitamines du PO3, Galles jouer baballe avec Bale et Andorre sortir les somnifères, Willie n'a jamais été si fier d'avoir 45 piges. Zean-Marie n'a même pas chauffé les boules : notre talisman, c'était l'incorruptible Dino Zoff, champion du monde à 40 ans. Comme bientôt notre Timmy à 37 ? La patate à Tom. Si Brugelette s'offre les pandas chinois, Bruges tond les patauds louvanistes (2-5) : Meunier emballe après 44 secondes, Bailly re-prête sa main molle, De Sutter fait son Zlatan version roquette (2-5). " 7 buts, c'était comme en Premier League ! " lâche Meunier. Sympa Toto, personne ne leur a jamais dit ça, à Robson, Thompson & Ruytinx. Dussenne & Monteyne, préparez masques faciaux anti-coude, El Toro arrive en PO3. Sacré Mircea. Roi du contrat télé, Duchâtelet préserve le suspense et donc les audiences : battu par Gand, le Standard en laisse un peu aux autres mais avoue sa Michy-dépendance (2-3). Luzon flingue l'arbitre, ça faisait longtemps. Eh non, Duduche n'a pas viré son Gaille pour ramener Rednic : semaine des retrouvailles, Mircea prend de l'avance sur MPH. Boycotter la presse a du bon à Gand... et cette fois, De Witte n'a pas causé de " match bizarre " comme après le 7-0 de mai. Mario sans jambes. Been aurait dû aller au même night-shop que Van den Brom, son gilet à lui laisse passer les balles. Exit donc Mariodona, le Waasland à Peeters a mis son bob sur ses crolles rousses : le retour d'Europe au Bar Jupiler reste casse-gueule (0-2). Interdire les calicots hostiles à Genk, c'est déjà fait : quid maintenant ? De Lokeren, Maes fait savoir qu'il est dispo. PAR ERIK LIBOIS... AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT