Durant sa carrière active, Mario Basler n'était pas précisément féru de discipline mais, devenu entraîneur du SV Eintracht Trier 05, pensionnaire de Regionalliga (D4), il use de son autorité. Mardi de la semaine dernière, l'ex-international était en rage contre ses joueurs, suite à un revers 3-0 au SC Verl.
...

Durant sa carrière active, Mario Basler n'était pas précisément féru de discipline mais, devenu entraîneur du SV Eintracht Trier 05, pensionnaire de Regionalliga (D4), il use de son autorité. Mardi de la semaine dernière, l'ex-international était en rage contre ses joueurs, suite à un revers 3-0 au SC Verl. Il n'enrageait pas seulement à cause de la défaite mais surtout à cause du manque d'engagement de ses footballeurs et de leur décontraction à l'issue de la partie. " Ils s'entraînent relativement peu en semaine. Je peux donc espérer que chacun se livre à fond pendant le match. Si ce n'est pas le cas, il ne faut pas se plaindre de devoir faire du jogging la nuit ", a déclaré Basler sur le site de son employeur. Comme Albert Cartier avec le noyau de Tubize, Basler a été sévère lorsqu'il est rentré à Trèves, à une heure et demie du matin : il a envoyé ses footballeurs sur la piste d'athlétisme du Moselstadion, où il leur a dispensé une solide séance de course de trois quarts d'heure. Il n'en est pas resté là. Vendredi dernier, devant 1.940 spectateurs, son équipe a réalisé un nul blanc face à la lanterne rouge de la série, le 1. FC Kleve. " Même si nous ne jouons pas de match pendant les vacances de Pâques, nous allons nous entraîner très sérieusement. Certains n'estimaient pas nécessaires, à Verl, d'aller saluer et remercier nos supporters pour leur soutien. C'est impensable ! Ces gens ont parcouru 400 kilomètres, ils ont été déçus par une prestation lamentable et le lendemain, à sept heures, ils se rendent à leur travail. La moindre des choses est vraiment d'aller remercier les supporters avant de quitter le terrain. " Basler et l'Eintracht occupent la 14e place de la Regionalliga West, après 25 des 34 journées. Ils comptent huit points d'avance sur les trois candidats à la rétrogradation. L'ÉQUIPE NATIONALE s'est aisément imposée 0-2 au Pays de Galles. Le capitaine, Michael Ballack a marqué et un but contre son camp d' Ashley Williams a scellé le score. En cours de match Lukas Podolskia giflé Ballack. FRANCK RIBÉRY (25 ans, Bayern) a signé un nouveau contrat avec Nike jusqu'en 2013. On estime sa valeur à 1,2 million. Si l'on en croit France Football, l'entraîneur du Bayern, Jürgen Klinsmann, perçoit un salaire annuel de 5,2 millions, sans compter les revenus issus de la publicité. WOLFSBURG a rompu le contrat du gardien Simon Jentzsch (32 ans). Celui-ci était lié au club jusqu'en 2012 mais ne jouait plus. CLAUDIO PIZARRO (30 ans), que Chelsea loue au Werder Brême, a obtenu une évaluation négative. YILDIRAY BASTÜRK (30 ans), le meneur turc de Stuttgart, est touché à la cheville et astreint à quatre semaines de repos. LUCIEN FAVRE, l'entraîneur du Hertha, a réintégré l'international Patrick Ebert (21 ans), banni pendant deux semaines suite à des actes de vandalisme. JEAN-SÉBASTIEN JAURèS ('Gladbach), un défenseur français, ne jouera plus cette saison, suite à une nouvelle grave blessure au genou. Le meilleur buteur du club, le Canadien Rob Friend, a été opéré au tendon d'Achille. SCHALKE 04 a prolongé le contrat du médian Jermaine Jones (27 ans) jusqu'en 2014. Le départ de Kevin Kuranyi semble de plus en plus probable. Marcelo Bordon (33 ans), le défenseur brésilien menace de partir, malgré un contrat en cours. L'ancien attaquant Youri Mulder va entraîner l'équipe jusqu'en fin de championnat, avec MikeBüskens et Oliver Reck. Le Néerlandais a remporté sa première victoire contre Arminia Bielefeld. FRÉDÉRIC VANHEULE