Positif

Emmanuel (1m90) est un vrai spécialiste du jeu de tête. Il est performant aussi bien en détente pure au deuxième piquet à la lutte avec un ou plusieurs adversaires, en coupure de trajectoire sur un centre tendu au premier piquet ou sur les têtes plongeantes. Son jeu en pivot, sur les ballons aériens, est également excellent et il est capable de rester littéralement suspendu dans les airs. Sa musculature au niveau des cervicales lui permet de frapper le ballon avec beaucoup de force.
...

Emmanuel (1m90) est un vrai spécialiste du jeu de tête. Il est performant aussi bien en détente pure au deuxième piquet à la lutte avec un ou plusieurs adversaires, en coupure de trajectoire sur un centre tendu au premier piquet ou sur les têtes plongeantes. Son jeu en pivot, sur les ballons aériens, est également excellent et il est capable de rester littéralement suspendu dans les airs. Sa musculature au niveau des cervicales lui permet de frapper le ballon avec beaucoup de force. L'international togolais (25 ans) est doté de qualités physiques exceptionnelles. Il développe une puissance athlétique avec ou sans ballon qui lui permet de prendre le meilleur sur les défenseurs adverses les plus véloces. Une fois lancé, sa vitesse de course est impressionnante et il est doté d'une double accélération (qualité très rare chez les joueurs de race blanche). Ses appels en profondeurs sont dévastateurs (c'est en 4-4-2 qu'il s'exprime le mieux parce qu'il bénéficie de plus d'espaces pour demander le ballon en profondeur vers les flancs). Techniquement, malgré sa grande taille, il parvient à éliminer plusieurs adversaires dans des petits espaces grâce à une grande habilité dans les dribbles. Il aime prendre des risques en tentant des gestes impossibles et quand il est en confiance, il réalise de véritables prouesses techniques. Son engagement physique et sa force en duel font également partie de ses qualités. Dans ce domaine, il profite de son gabarit et de sa capacité à très bien se servir de son corps et surtout de ses bras qu'il utilise pour prendre le dessus sur son opposant. Il est très adroit dans les 16 mètres et son sens du but est très aiguisé. Toutefois, il s'impose dans le rectangle plus par sa présence physique et son sang-froid face au goal que par sa finesse et par ses feintes dévastatrices. Il est toujours à l'affût du moindre ballon qui traîne devant le but adverse. Dans un 4-3-3, la seule position où il est performant, c'est comme attaquant central. Il possède une énorme joie de jouer. Il manque clairement de maîtrise et de force dans les frappes du cou du pied. Son geste n'est pas naturel et quand il a la chance de bien prendre le ballon, sa puissance physique et son gabarit impriment quand même une certaine violence à ses tirs. Il éprouve plus de facilités dans les shoots de l'intérieur du pied. Un pied gauche qu'il utilise peu en conduite de balle. Dans les dribbles, il se sert plus de son extérieur pied droit pour éliminer l'adversaire. Ses frappes du gauche sont souvent écrasées mais parfois, elles impriment des trajectoires surprenantes qui trompent le gardien adverse par un rebond capricieux. Le jeu au sol dos au but dans les petits espaces manque clairement de finesse même s'il parvient à compenser cette lacune en utilisant son corps comme écran. Ses déviations manquent souvent de précision et il préfère, par une feinte, laisser passer le ballon pour s'engager dans la profondeur. Son travail en perte de balle manque souvent de consistance. Son repositionnement lorsque son équipe est dépossédée du cuir est généralement tardif. Il tempère ce défaut par une bonne coupure d'angles face aux défenseurs centraux soit par un pressing à bon escient. Même si on ne peut pas le taxer d'égocentriste outrancier, son jeu collectif comporte encore pas mal de manquements. Cela est plutôt dû à une carence dans la lecture du jeu et par un manque de feeling et d'anticipation par rapport aux mouvements de ses partenaires. Son tackling est de bonne qualité quand il doit se jeter devant le but pour finir une action. Par contre, lorsqu'il essaye de contrer un défenseur qui sort balle au pied, son tackle est très rudimentaire et manque cruellement de technique. En glissant, il laisse souvent traîner sa jambe maladroitement rendant son intervention irrégulière. Avec le Togo, il ne va jamais loin dans les grands tournois internationaux, ce qui le prive du bagage nécessaire qu'apporte ce genre de compétitions pour atteindre le top du top. La fréquence, dans les premières foulées, manque de fluidité et de rapidité. Ce déficit est masqué par ses grandes jambes qui lui permettent de toucher le ballon face à un adversaire plus véloce que lui. Sa vitesse de pivot est également déficitaire.Né en 1963, Etienne Delangre joua comme défenseur au Standard de 1981 à 1992 (267m en D1 et 6b, champion en 82 et 83). Ex-chargé de cours à l'Ecole du Heysel, il coacha de la P1 à la D1 (Charleroi).