Comment êtes-vous devenue le visage de On parie ?, l'émission de pronos de RTL ?

A RTL, ce qui est positif, c'est que les responsables s'intéressent à toi et t'aident à aller vers ce que tu aimes. Ils ne te confinent pas dans un format. Or, moi, j'adore le sport. J'ai commencé à travailler sur les matches des Diables il y a un an et On parie ? est née en avril. On m'a confié une grande responsabilité car, jusque-là, je ne m'étais jamais retrouvée à la tête d'une émission. Je prépare l'émission jeudi du...

A RTL, ce qui est positif, c'est que les responsables s'intéressent à toi et t'aident à aller vers ce que tu aimes. Ils ne te confinent pas dans un format. Or, moi, j'adore le sport. J'ai commencé à travailler sur les matches des Diables il y a un an et On parie ? est née en avril. On m'a confié une grande responsabilité car, jusque-là, je ne m'étais jamais retrouvée à la tête d'une émission. Je prépare l'émission jeudi durant toute la journée. Personne ne m'aide pour les notes, j'élabore moi-même les questions pour les débats. Quatre matches sont présentés, dont deux sur le championnat belge. Le but : analyser le noyau, l'état de forme,... Je suis entourée de Philippe Bughin et de spécialistes. Yannick Ferrera, qui a un regard technique assez pointu, est devenu l'un de nos invités réguliers. J'apprends beaucoup et c'est génial. Désormais, le samedi soir, même quand je sors, je me branche sur un lifescore pour suivre les résultats de clubs comme Manchester City ! J'ai un Master en communication mais je suis animatrice, pas journaliste. Je n'ai pas de carte de presse. L'émission a du contenu, avec du débat, des informations, etc. On explique aux téléspectateurs comment jouer en ligne mais ils sont libres de faire ce qu'ils veulent. Si je prends mon cas personnel, je vis avec. Il y aura toujours des machos qui ne supportent pas qu'une femme parle de foot. Mais je ne vais pas changer mes rêves et mes envies en fonction d'eux. J'ai aussi reçu des remarques positives de personnes qui apprécient ma spontanéité. Pour ce qui est de Café Brazil, je n'ai pas été sur le plateau car je suis souvent partie en reportage pour recueillir les pronostics des supporters et je n'ai vécu que des moments positifs. Ce Mondial attendu depuis 12 ans m'a fait vibrer et j'espère que l'Euro 2016 sera encore mieux. Il reste la Ligue des Champions et l'Europa League mais rien n'est prévu. Je suis déjà contente d'avoir ce bout d'émission qu'on va essayer d'améliorer. Je ne veux pas aller trop vite. Obtenir de la crédibilité est important. ?PAR SIMON BARZYCZAK" Un problème déontologique ? Je suis animatrice, pas journaliste."