Détenteur d'un gros portefeuille de droits (Liga, Serie A, FA Cup, NBA, ...), Eleven y ajoute la Bundesliga (anciennement chez VOO), la Nations League et les matches de qualifications pour l'Euro 2020 et la Coupe du Monde 2022 (excepté les rencontres des Diables Rouges, qui pourront toujours être retransmises en différé). Les trois chaînes et le site web ne seront pas de trop pour accueillir la multitude ...

Détenteur d'un gros portefeuille de droits (Liga, Serie A, FA Cup, NBA, ...), Eleven y ajoute la Bundesliga (anciennement chez VOO), la Nations League et les matches de qualifications pour l'Euro 2020 et la Coupe du Monde 2022 (excepté les rencontres des Diables Rouges, qui pourront toujours être retransmises en différé). Les trois chaînes et le site web ne seront pas de trop pour accueillir la multitude de rencontres. Une formule studio TV n'étant pas d'actualité, Eleven préfère miser sur une approche 360 ° (réseaux sociaux, dont Facebook Live) et sur des reportages originaux. " Notre leitmotiv reste la mise en avant des matches en direct ", explique Jan Mosselmans, rédacteur en chef. " Nous ne sommes pas partisans des longues analyses approfondies. Par contre, la mi-temps est un moment idéal pour des séquences originales qui ont une valeur ajoutée pour le direct. Par exemple, nous avons dépêché une équipe télé pour couvrir l'arrivée d' Axel Witsel à Dortmund et celle de Thibault Courtois au Real Madrid. " Dans ce contexte, Eleven compte bien exploiter le nombre croissant d'affiches et la présence des Diables à l'étranger. " Nous allons les suivre davantage dans leurs clubs. Les transferts de Courtois et de Witsel sont du pain bénit. Et grâce à la FA Cup, la Coupe de la Ligue et Chelsea TV, nous avons aussi la possibilité de voir nos Diables en Angleterre. Eleven Sports est présent dans 11 territoires avec les lancements récents aux Royaume-Uni, en Irlande, au Portugal et en Birmanie. Cette globalisation nous donne un meilleur accès aux grandes stars internationales. " Du côté des consultants, Nordin Jbari, Danny Ost, Jérémy Perbet, Walter Baseggio constituent l'équipe francophone. Des surprises ne sont pas exclues. L'an dernier, Eleven avait défrayé la chronique en faisant appel à Mogi Bayat pour un match de Ligue 1. Cette fois, c'est Emile Mpenza qui a été sollicité pour la Supercoupe en Allemagne ! " Et la porte est ouverte à Olivier Deschacht si une reconversion est d'actualité ", sourit Mosselmans.