Tactique

La révélation de la saison dernière a perdu ses munitions : Luka Jovic (Real Madrid), Sébastien Haller (West Ham) et Ante Rebic (AC Milan) ont préféré relever un nouveau défi un cran plus haut. Le trio représentait 68% de la production de buts de l'Eintracht et on pouvait craindre qu' Adi Hütter ait du mal à compenser cette perte. Mais l'entraîneur autrichien, un professeur de football qui prône un jeu attrayant, en écartant le jeu au maximum pour permettre aux flancs de monter, n'est pas du genre à paniquer. Daichi Kamada, de retour de son excellente saison à Saint-Trond, a conquis une place dans l'axe de l'entrejeu tandis que devant, les départs ont été partiellement compensés par les arrivées de Bas Dost, André Silva et Dejan Joveljic.

Le gros avantage, c'est que la base défensive est intacte tandis que l'entrejeu central a bénéficié d'une injection de qualité grâce à l'apport de Djibril Sow, Dominik Kohr et, sur le flanc, d' Erik Durm. Filip Kostic, Mijat Gacinovic et Danny da Costa atteignent un niveau aussi constant que la saison passée, tandis que l'avant portugais Gonçalo Paciência (25 ans) profite de la vitesse et de la verticalité de ses partenaires.

Star: Bas Dost

Fin août, l'Eintracht a versé sept millions d'euros au Sporting CP pour cette machine à buts néerlandaise de 30 ans. En trois ans, Bas Dost a obtenu des statistiques impressionnantes au Portugal : 93 buts en 127 matches ! L'attaquant est avide de démontrer que ses seize pions marqués pour Wolfsburg durant la saison 2014-2015 ne relevaient pas du hasard.

La révélation de la saison dernière a perdu ses munitions : Luka Jovic (Real Madrid), Sébastien Haller (West Ham) et Ante Rebic (AC Milan) ont préféré relever un nouveau défi un cran plus haut. Le trio représentait 68% de la production de buts de l'Eintracht et on pouvait craindre qu' Adi Hütter ait du mal à compenser cette perte. Mais l'entraîneur autrichien, un professeur de football qui prône un jeu attrayant, en écartant le jeu au maximum pour permettre aux flancs de monter, n'est pas du genre à paniquer. Daichi Kamada, de retour de son excellente saison à Saint-Trond, a conquis une place dans l'axe de l'entrejeu tandis que devant, les départs ont été partiellement compensés par les arrivées de Bas Dost, André Silva et Dejan Joveljic. Le gros avantage, c'est que la base défensive est intacte tandis que l'entrejeu central a bénéficié d'une injection de qualité grâce à l'apport de Djibril Sow, Dominik Kohr et, sur le flanc, d' Erik Durm. Filip Kostic, Mijat Gacinovic et Danny da Costa atteignent un niveau aussi constant que la saison passée, tandis que l'avant portugais Gonçalo Paciência (25 ans) profite de la vitesse et de la verticalité de ses partenaires. Fin août, l'Eintracht a versé sept millions d'euros au Sporting CP pour cette machine à buts néerlandaise de 30 ans. En trois ans, Bas Dost a obtenu des statistiques impressionnantes au Portugal : 93 buts en 127 matches ! L'attaquant est avide de démontrer que ses seize pions marqués pour Wolfsburg durant la saison 2014-2015 ne relevaient pas du hasard.